Préparer son voyage à Cuba : nos conseils pratiques

préparer voyage cuba

Cuba ne ressemble à aucune autre destination au monde, c’est d’ailleurs l’une de raisons pour lesquelles nous voulions y aller. Plus qu’un voyage, c’est une expérience de vie qui vous attend. Il est donc important de bien comprendre comment fonctionne ce pays pour préparer son voyage à Cuba.

Il vous faudra oublier tout ce qu’offre la vie moderne et plonger dans un autre monde. N’ayez crainte, il suffit de savoir certaines choses et de s’adapter à la vie Cubaine, et non l’inverse. Quel que soit votre budget, vous n’obtiendrez pas le niveau de confort auquel vous êtes habitué. Mais qu’importe, cela fait partie des différences qui font le dépaysement. À coup sûr on revient transformé d’un tel séjour loin de ses habitudes.

Texte : Stéphanie Junak
Photographies : Stéphanie Junak et Frédéric Hiard



À LIRE
Itinéraire à Cuba
Lisez notre récit de voyage à Cuba en 4 étapes

Itinéraire de voyage à Cuba

Les monnaies à Cuba

Deux monnaies circulent à Cuba :

Le CUC

La monnaie principale, le CUC, est appelée « peso convertible ». Elle est essentiellement réservée aux touristes étrangers, c’est celle que vous pourrez échanger ou retirer dans les distributeurs. C’est la monnaie que vous utiliserez le plus souvent pour tous vos achats touristiques : taxi, logement, restaurant, excursion…

Le CUC est indexé sur le dollar américain, il vaut environ 0,91 € (vérifiez le taux en vigueur actuellement). Le taux de conversion est quasiment le même au bureau de change comme au distributeur. Il y en a dans toutes les villes maintenant, nous n’avons eu aucun souci pour retirer de l’argent partout à Cuba.

Le CUP

L’autre monnaie, la « Moneda Nacional » ou CUP, est en principe réservée aux Cubains. Ils l’appellent communément le peso. C’est une monnaie à valeur très faible : un CUP vaut environ 0,03€ (divisé par 29 !) Au quotidien, nous avions trouvé un calcul approximatif pour évaluer le prix rapidement.

Astuce pour convertir le CUP en € :
Au lieu de diviser par 29, il suffit de diviser par 25, ce qui revient à multiplier par 4 puis diviser par 100.
exemple : 60 pesos = 60 x 4 / 100 €= 240 / 100 € = 2,4 €
Le prix exact est de 2,06€, la marge d’erreur est donc assez faible.

Un touriste peut tout-à-fait utiliser les pesos, on vous le conseille même. Demandez à votre hôte s’ils veut bien vous en échanger contre des CUC, il y a de fortes chances qu’il accepte compte tenu de sa valeur. Vous vous en servirez principalement pour manger. Quand dans un restaurant touristique un repas vaut en moyenne 10 CUC soit 9€, dans une cafétéria cubaine on peut manger pour 60 pesos soit 2€.

où manger à cuba
préparer voyage cuba

Au niveau de l’affichage, c’est souvent le signe « $ » qui est utilisé, pour les deux monnaies. Mais vous apprendrez vite quelle est l’unité, l’écart est tel entre les deux qu’on ne peut pas se tromper. Outre l’économie que vous ferez en utilisant le peso, c’est aussi le meilleur moyen d’aller vers les Cubains en fréquentant les mêmes lieux qu’eux : restaurant, bar …

À retenir
1 CUC = 0,91€
1 CUP = 0,03€
1 CUC = 26,5 CUP
Pour simplifier :
1 CUC = 1 €
1 CUP = 1 x 4 / 100 Euro

Préparer son voyage à Cuba : comment se loger à Cuba

La casa particular est le mode de logement le plus répandu à Cuba et celui que nous avons choisi. C’est tout simplement le concept de chambre d’hôte, très économique, et surtout convivial. Attendez vous à un confort très sommaire pour la plupart (décoration absente, douche sans pression, matelas ancien…). Dans ce cas vous pouvez négocier un tarif plus bas.

où dormir à cuba
Se loger à Cuba | Notre casa particular à Playa Larga.

Comment réserver une casa particular à Cuba ?

Préparer son voyage à Cuba ne vous oblige pas à réserver tous vos logements à l’avance. En effet, il vous suffira de vous promener dans la rue pour trouver une. Un logo, et parfois une pancarte, vous indique s’il y a une chambre à louer. Si vous parlez espagnol, la tâche sera évidemment plus facile.

Sinon, vous pouvez demander à votre hôte de réserver pour vous une casa dans la ville suivante de votre itinéraire. Ils ont tous des contacts privilégiés dans les villes touristiques du pays, et ils ont l’habitude de procéder ainsi pour s’entraider. Rien ne vous empêche de décliner l’offre en arrivant, cela nous est arrivé.

Citons tout de même l’exception de la vieille Havane où l’offre est plutôt saturée. Il vaut mieux réserver à l’avance, surtout s’il s’agit de votre première nuit à La Havane. Pour préparer son voyage à Cuba, on peut réserver des chambres d’hôte sur Booking par exemple. Cela vous évitera de chercher en arrivant.

Combien coute une chambre à Cuba ?

Nous avons dépensé entre 15 et 25 CUC la nuit, nous avons l’habitude de voyager avec un petit budget. Mais pour obtenir un bon confort, il vaut mieux viser 40 CUC, même si le prix n’est jamais gage de qualité. Nous avons refusé une chambre deux fois car elle nous ne convenait pas, il suffit de marcher quelques mètres jusque la suivante.

Manger à Cuba

Où manger à cuba?

Les restaurants d’état sont assez chers relativement au niveau de vie du pays. Il vaut mieux privilégier les repas proposés par votre hôte ou les restaurants privés appelés palador (principe de table d’hôte mais à l’allure d’un restaurant classique). On mange pour environ 5 à 15 CUC à La Havane, ailleurs pour 3 à 10 CUC.

Si vous voulez vraiment faire des économies, mangez avec les Cubains, dans des sortes de petites cafétérias. Elles se présentent souvent telles un comptoir, il n’y a pas toujours des tables et chaises pour manger. On y mange pour presque rien : un sandwich pour 10 pesos (0,40 €), un plat pour 50 pesos (2€). Les prix sont affichés en pesos mais la plupart acceptent les CUC si vous n’avez pas pu en échanger. Demandez à l’avance tout de même.

préparer voyage cuba
Playa Larga | Restaurant cubain payable en pesos, soit moins de 2€ le plat.

Les plats cubains

Quant à la gastronomie Cubaine, à vrai dire elle est assez basique et pas très variée. Très souvent on vous sevira une cuisse de poulet avec du riz blanc ou mélangé à des haricots rouges. Un autre plat typique que vous verrez souvent à la carte: la ropa vieja, sorte de ragout de boeuf (photo ci-dessous). C’est délicieux !

Autre plat à gouter absolument: la langouste grillée. Mais choisissez bien l’endroit, ce n’est pas toujours très frais. Pour manger sur le pouce, optez pour le sandwich à l’omelette. En dessert, nous n’avons jamais pu résister au flan, un régal ! Vous vous apercevrez qu’on se lasse vite du riz, alors la moindre nouveauté est un vrai plaisir.

repas cubain
Manger à Cuba | Le ropa vieja est un plat de boeuf effiloché servi avec du riz, bananes plantain frites, haricots rouge.
dessert voyage cuba
Manger à Cuba | Le flan cubain est irresistible en dessert.

Les boissons

On a failli oublier de vous parler des cocktails! Et pourtant nous n’avons pas passé une seule soirée sans boire un cocktail à base de rhum : Piña Colada, Mojito, Cuba libre… Ils sont très bon marché, en général 3CUC le verre, mais on peut en trouver à 2 CUC dans les lieux moins touristiques. À consommer avec modération bien sûr.

L’eau du robinet n’est pas potable à Cuba, il faut acheter de l’eau en bouteille. Elle est très chère, 2CUC pour une grande bouteille de 1,5L ou 1CUC pour une petite bouteille de 50cl. Les tarifs sont incompressibles, les cubains ne semblent pas boire d’eau mais plutôt des sodas de fabrication cubaine, bien moins chers que l’eau.

À LIRE

Nos bonnes adresses à Cuba
Pour chacune de nos étapes, nous vous indiquons nos adresses préférées: La Havane, Viñales, et Trinidad.

Des supermarchés à Cuba ?

Trouver des produits bruts est très difficile à Cuba, donc nous n’avons pas cuisiné comme nous le faisons souvent en voyage pour réduire les dépenses. Il n’y a pas de supermarché à Cuba, on trouve seulement des supérettes vendant des boissons et des paquets de gâteaux pour les touristes à des prix exorbitants. On trouve aussi des vendeurs de rue de fruits et légumes.

préparer voyage cuba

Préparer son voyage à Cuba : les transports

Pour se déplacer d’une ville à l’autre, deux modes de transport sont possibles : le réseau de bus Viazul ou le taxi collectif (appelé « collectivo »).

Le bus est un tout petit peu moins cher mais beaucoup plus long (voir les horaires un peu plus bas). On le déconseille pour les départs et arrivées de La Havane car la gare de bus est loin du centre ville et il faut payer un taxi en plus.
Le taxi collectif a l’avantage de vous transporter de casa à casa, c’est très pratique.

Il existe également des bus qui sont réservés aux Cubains. Autant vous le dire, on vous refusera souvent de monter. Nous n’avons réussi à le prendre qu’à Playa Larga, dans un bus de ville. C’était génial car nous nous sommes retrouvés qu’avec des locaux et nous avons traversé des villages.

Si vous essayez vous aussi d’emprunter ces bus, n’oubliez pas de vous fournir en pesos, la monnaie locale.

transports à cuba
bus collectif cuba

Quelques exemples de trajets que nous avons effectués :

La Havane – Viñales
Mode de transport : colectivo
Tarif : 15CUC/pers
Durée : 3h

Viñales – Playa Larga
Mode de transport : colectivo (minibus inconfortable et 2 changements)
Tarif : 30CUC/pers
Durée : 6h

Playa Larga – Trinidad
Mode de transport : bus Viazul
Tarif : 12CUC/pers
Durée : 3h45

Trinidad – La Havane
Mode de transport : colectivo
Tarif : 30CUC/pers
Durée : 3h45
En bus Viazul : 25CUC/6h20

Voici une carte de notre circuit avec les distances entre chaque étape. Certaines portions de route sont en très bon état, d’autres moins. Comptez une moyenne de 60km/h.

Préparer son voyage à Cuba | La carte de notre itinéraire.

Comment réserver un taxi collectif ?

De la manière que pour réserver un hébergement, il suffit de demander à votre hôte. Ils connaissent tous des chauffeurs, et peuvent vous réserver un colectivo pour le lendemain. Les tarifs sont fixes semble-t-il, impossible de négocier. Le tarif est valable pour une personne, et non par voiture.

L’autre astuce est d’arriver tôt aux arrêts de bus touristiques ou points infos, et proposer à d’autres voyageurs de partager un taxi avec vous. C’est ce que nous avons fait pour nous rendre à Cayo Jutias par exemple. En plus cela peut être l’occasion d’échanger des bons plans avec vos nouveaux compagnons de route !

Les horaires de bus Viazul à Cuba

Nous avons pensé à photographier les horaires de bus Viazul affichés à la gare de Trinidad en mars 2018.
Sinon rendez-vous sur le site de Viazul, vous y trouverez également les horaires et les tarifs. Mais la recherche n’y est pas très pratique pour les trajets avec des changements.

horaires bus cuba
Horaires de bus à Cuba
horaires bus cuba
Horaires de bus à Cuba

Transfert aéroport

Des taxis sont disponibles à la sortie de l’aéroport. Evidemment il y a du monde et il faudra faire la chasse aux faux taxis. Nous avons tenté notre chance, au tarif de 25CUC par voiture.
Si vous préférez le confort d’un chauffeur privé, vous pouvez tout-à-fait réserver à l’avance un transfert depuis/vers l’aéroport de La Havane. Il vous emmènera directement à votre hôtel ou votre casa.

Faut-il louer une voiture à Cuba ?

C’est possible, à vous de décider en pesant le pour et le contre.
Les + :

  • Vous pourrez aller dans des endroits en dehors des lieux touristiques, pour une totale liberté de vos déplacements.
  • Vous pourrez commencer plus tôt vos journées et gagner du temps. Les taxis collectifs ne partent jamais avant 9h, et ils vont chercher plusieurs personnes en ville. Ça peut être long (surtout les minibus).
  • On peut prendre des photos du paysage quand on veut, car c’est très frustrant en bus de ne pas pouvoir s’arrêter.

Les – :

  • La location de voiture coûte assez cher à Cuba comparé au reste, économiquement parlant ce n’est pas intéressant. Si on fait les comptes des transports et des excursions, on arrive à 340€ dans notre cas. Même en se faisant davantage plaisir, on est loin du tarif de location sur deux semaines (comptez environ 1000€).
  • D’un point de vue conduite, franchement nous on oserait pas ! L’état des routes est catastrophique, les chauffeurs connaissent par coeur les trous à éviter. En plus les règles de conduite sont quasiment inexistantes, ce qui donne des situations assez surpenantes, comme des vaches ou des charettes à cheval sur l’autoroute. On ne vous parle même pas de la signalisation qui est bien insuffisante, comme les sens interdits qui ne sont pas indiqués.
  • Cuba étant un pays fermé, il n’y a pas de loueur international connu. Il faudra passer par une agence de voyage, et s’y prendre plusieurs mois à l’avance.

Louer une voiture avec chauffeur

Pas forcément beaucoup plus chère que la location, si votre budget vous le permet c’est la solution la plus confortable. Comptez environ 100CUC par jour contre 70CUC pour une voiture seule, auxquels il faut ajouter les frais d’essence.

Vous n’aurez pas le stress de la conduite, et si vous parlez un peu espagnol vous en apprendrez davantage sur la culture cubaine.
Pour trouver un chauffeur … ? Il n’y a pas non plus de site internet, alors à vous de parcourir les forums de voyageurs et les groupes Facebook.

Prenez en compte le fait que si c’est votre premier séjour à Cuba et que vous ne restez que deux semaines, vous n’aurez pas le temps de visiter en dehors des étapes classiques. Posez vous la question : en avez-vous vraiment besoin ?

Préparer son voyage à Cuba : comment se connecter à internet

Cuba est la meilleure destination pour faire une petite cure de désintoxication au smartphone et internet. En effet, l’internet à Cuba n’en est qu’à ses débuts et son usage est assez contraignant. Mais rassurez-vous c’est possible ! Quelques bornes délivre un réseau wifi dans chaque ville.

1/ Acheter une carte wifi

Il faut acheter une carte wifi dans une boutique Etecsa (opérateur réseau unique du pays), dans une boutique de téléphonie, ou même chez un particulier dans certaines villes. Les enseignes ne sont pas toujours bien visibles, ouvrez l’œil et cherchez « tarjeta » (« carte »).

Une heure de connexion coûte entre 1 et 2 CUC selon les endroits. On a cru comprendre qu’il vaut mieux aller en boutique officielle pour payer moins cher. Il y a aussi un marché noir, des vendeurs de rue vous en proposeront pour éviter les files d’attente interminables chez Etecsa. Un conseil : achetez plusieurs cartes d’avance chez Etecsa.

2/ Se connecter à une borne wifi

Ensuite il faut détecter le réseau wifi « Etecsa » disponible dans quelques hôtels et certains lieux publics. Le plus simple est de repérer les endroits où les gens sont sur leur smartphone. Pour se connecter il faut taper le code à gratter sur la carte.

Attendez-vous à galérer un peu: le code à taper est très long, il n’est pas possible de le garder en mémoire dans le téléphone. Une seconde de déconnexion et hop, il faut tout retaper… Souvent la connexion est très lente, parfois elle ne fonctionne pas du tout. Bref, cela vous servira uniquement à donner des nouvelles aux amis et la famille, rien de plus !

Où se connecter à internet à Cuba ?
Dans chacune de nos publications sur La Havane, Viñales, et Trinidad, on vous indique où acheter les cartes et où se connecter au Wifi.

Pour le fun, vous pouvez lire cet article du Monde.fr qui raconte le désarroi des touristes face aux problèmes de connexion Internet. Si nous blogueurs nous avons pu aisément profiter de nos vacances sans connexion ou presque, on espère que vous aussi surmontrez cet épreuve qui ne devrait pas en être une !

À LIRE
Besoin de la 4G en voyage ?
Lisez notre test du boîtier wifi pour se connecter à internet en voyage partout dans le monde.

Préparer son voyage à Cuba : les formalités d’entrée

Pour entrer sur le territoire Cubain, il vous faut une carte touristique. Pour nos lecteurs parisiens, vous pouvez la demander directement au consulat à Paris, sinon par une agence agréée. Nous avons fait notre demande en ligne sur visa-cuba.fr et avons reçu les cartes en lettre suivie pour 55€ pour deux personnes.

Il vous faut également une attestation de couverture médicale. Nous n’en avons pas eu besoin mais compte tenu de la simplicité d’obtention, il vaut mieux prévoir.
Pour connaître les services d’assistance liés à votre carte ou demander une attestation d’assurance : assistance et assurance voyage.
Si vous ne possédez pas une carte bancaire premium, contactez votre banque ou votre assureur.

Préparer son voyage à Cuba : ce qu’il faut emporter avec vous

On vous le répète, il n’y a pas de supermarché à Cuba (ou très peu, aux rayons presque vides). On trouve des supérettes de quartier où l’on peut acheter des boissons et biscuits, et c’est tout. Alors le meilleur conseil pour préparer son voyage à Cuba est d’emporter tout ce dont vous avez besoin !

Les produits de beauté sont rares et chers : pensez à prendre un gel douche, shampoing, crème solaire, mouchoirs en papiers (rarement de papier aux toilettes dans les lieux publics).
Dans toutes les casas, draps et serviettes de toilette sont fournis.

Nous vous conseillons d’achetez un plan de La Havane en France avant de partir (pas très pratique de marcher avec un livre à la main). On en a vu nulle-part sur place ou alors à des tarifs prohibitifs, et les offices du tourisme ne sont pas encore très efficaces à Cuba. On vous suggère la carte 786 de Michelin: d’un coté le plan complet de l’ïle, et de l’autre La Havane, Trinidad et Santiago.
Pourquoi pas scanner et imprimer les plans de ville avant de partir, plus pratique que de déplier une grande carte en marchant.

Valise ou sac à dos?

Nous on préfère le sac à dos, de façon générale on trouve cela plus pratique. À Cuba peu importe, vous ne devriez pas marcher beaucoup avec votre bagage puisque les taxis collectifs vous transportent de casa à casa. Par contre prévoyez une valise rigide ou un sursac pour le sac à dos (prévu pour les transports en avion). Les bagages sont parfois transportés sur le toit des véhicules ou dans des coffres sales.

Peut-on faire laver son linge à Cuba ?

Oui ! Dans toutes les casas où nous avons séjourné, il y avait une machine à laver. L’un des rares produits électroménagers qui s’est généralisé.  Certains hôtes nous ont fait payer 5CUC, d’autres rien du tout.
Nous n’avons vu aucune laverie à Cuba.

Faut-il parler espagnol pour voyager à Cuba ?

Clairement notre pratique approximative de l’espagnol nous a bien servi, à Cuba bien plus qu’ailleurs. D’abord parce que les Cubains parlant très peu l’anglais (et encore moins le français), il pourrait être frustrant de ne pouvoir échanger avec eux.

Quels avantages à parler espagnol ?

En plus, pratiquer leur langue vous transforme de touriste à voyageur. Cela crée automatiquement un lien et la relation change avec votre interlocuteur. Il devient alors possible d’en apprendre un peu plus sur la vie Cubaine, votre voyage sera bien plus qu’une accumulation de visites !

Autre avantage, vous pourrez plus facilement vous renseigner sur les possibilités d’excursions et négocier les prix. On a discuté avec beaucoup de français qui ne parlaient pas espagnol, et ils sentaient bien qu’ils se faisaient tout le temps rouler sur les prix (casa, taxi, activité …). Effectivement nous avons toujours pu négocier (sauf les taxi collectifs sur les longs trajets).

Apprendre l’espagnol avant de partir

Objet indispensable : le petit guide Harrap’s d’espagnol en voyage. Il propose des phrases toutes faites classées par thème (transport, restaurant …).

Et pourquoi pas apprendre quelques mots avant de partir ? Nous avons débuté il y a quelques années avec La méthode Michel Thomas chez Harrap’s, une méthode 100% orale ludique, à pratiquer au quotidien. Elle est très efficace, et on acquiert en quelques heures un niveau d’autonomie impressionnant. L’espagnol est une langue très facile pour un français. Et si vous êtes salarié, vous avez aussi votre CPF qui peut servir à une formation en langue.

Les excursions à Cuba

Les Cubains sont mal formés au secteur du tourisme et parfois improvisent pour proposer des activités et excursions aux touristes. Essayer de vous renseigner avant de choisir un prestataire. Si le prix est bas, vous ne risquez pas grand chose !

Vous pouvez aussi réserver des activités à Cuba avant de partir chez notre partenaire Get your guide. Ainsi vous vous assurez que la prestation sera à la hauteur grâce aux avis clients. Vous y trouverez des visites guidées, des croisières en bateau, des excursions à la journée, des balades en kayak …
Vérifiez bien la langue du guide avant de réserver si vous n’êtes pas à l’aise avec l’anglais ou l’espagnol.

Cuba, une destination chère ? pas forcément !

Si le côté visuel que l’on se fait de Cuba est bien présent : bâtisses coloniales colorées, voitures américaines, nature sauvage, plages de rêve… tout est fait pour que le touriste sorte son portefeuille à tout bout de champ. Même les musiciens qui enchantent les rues et bars de la vieille Havane vous demanderont quelques billets pour avoir profité de leur vocalise.

Pratiquement tous les prix indiqués dans notre guide datant de deux ans ont doublé. Le tourisme se développe à grande vitesse, mais malheureusement maladroitement. Tout est devenu prétexte à faire payer, souvent au prix fort, la moindre activité ou service aux étrangers. Sauf que les infrastructures sont, quant à elles, loin d’être en adéquation avec le prix demandé.

Avec une bonne connaissance de l’espagnol et de la débrouillardise, il est tout-à-fait possible d’y voyager à moindre coût en mode slow travel, et surtout de faire connaissance avec un peuple attachant, à la fois indépendant et fier de l’être, et animé par une joie de vivre typique des iles Caribéennes.

Organiser un voyage à Cuba : budget pour 2 personnes

On peut voyager avec un budget serré à Cuba. Voici une estimation des dépenses à prévoir, sachant qu’il est tout à fait possible de dépenser moins, comme beaucoup plus. Comme lors de chacun de nos voyage, notre budget se situe plutôt dans la fourchette basse.

Budget pour 2 personnes pour 2 semaines

Hébergement280€
Repas et boissons380€
Transport210€
Excursions130€
Divers55€
Vols1100€
Carte touristique55€
TOTAL2210€

38€ par jour et par personne (hors vols et visas)

  • Hébergement: 14 nuits en casa particular, à 20€ la nuit en moyenne
  • Repas et boissons: comprend les déjeuners et diners, l’eau (2CUC pour 1.5L, ça chiffre vite !), et les cocktails. On ne prend pas de petit déjeuner (on pratique le jeûne intermittent), comptez environ 3CUC dans les casas particulares.
  • Transports: comprend les trajets La Havane-Viñales-Playa Larga-Trinidad-La Havane et les taxi depuis/vers l’aéroport.
  • Excursions: comprend une journée à Cayo Jutias en taxi depuis Viñales (15CUC/pers), une randonnée à cheval à Viñales (12CUC/pers.), la visite du parc Las Salinas à Playa Larga avec un guide (25CUC par pers.), la location de vélos à Trinidad pour se rendre à Playa Ancón (6CUC/pers.), la visite de la Valle de los Ingenios en train à Trinidad (15CUC/pers.), et diverses entrées dans les musées (5CUC/pers.).
  • Divers : on y a mis les souvenirs et tout ce qu’on avait pas noté (les cartes wifi, les pâtisseries et glaces, …)
  • Vols : aller-retour Nice-Londres-La Havane avec la compagnie Air France.

Des arnaques à Cuba ?

Lorsque vous tapez « préparer son voyage à Cuba » dans un moteur de recherche, vous tombez souvent sur des retours d’expériences négatifs sur les forums de voyageurs. Les arnaques sont fréquentes et gachent le séjour de certains touristes. Mais ce n’est pas uniquement à Cuba et on vous assure qu’il est facile de les éviter !

Sans excès de méfiance, mettez-vous toujours d’accord sur les prix, refusez gentiment de suivre quelqu’un qui vous propose une visite gratuite, ou d’acheter un produit pour quelqu’un dans un magasin. Dans tous les cas pas d’inquiétude, il n’y a aucun problème d’insécurité et de délinquance à Cuba.

Les rabateurs de taxis peuvent aussi être oppressants, mais essayez de toujours refuser avec le sourire. Ils essaient simplement de survivre, car ils payent une taxe fixe ne dépendant pas de leur gains. Idem pour les casas, mais nous n’avons pas vraiment été confronté aux rabatteurs hormis à la sortie de la gare de bus de Trinidad.

Nous avons adoré visiter Cuba, sereinement, dans un pays parmi les plus sûrs du monde. Ce serait vraiment dommage de bouder cette destination à cause de ces quelques désagréments !

Conclusion

Cuba est une destination atypique et hors du temps. L’architecture coloniale, les voitures américaines, l’ambiance festive le soir et les plages de rêve sont bien sûr un excellent prétexte pour s’envoler vers cette destination. Mais cette île offre surtout une très belle expérience de vie et nous montre à quel point nous vivons dans un monde plus que confortable, et que paradoxalement, il est tout aussi facile de se passer de plein de choses.

Ce voyage nous a fait relativiser sur nos soucis quotidiens, qui sont ridicules comparés aux leurs. Il nous a aussi rappelé que la solidarité était importante. Et c’est pour toutes ces raisons que nous avons écrit cet article pour bien préparer son voyage à Cuba. Il vous permettra, on l’espère, de réussir votre voyage.


Cet article vous a plu ? Alors ne partez pas sans nous le dire en commentaire et partager l’article sur les réseaux sociaux !

    1. Merci beaucoup Christophe ! C’est vraiment une destination à faire dans sa vie, c’est un voyage unique !

  1. Très beau voyage, les photos sont excellentes ainsi que les conseils.
    Je prépare en ce moment notre parcours pour mars ou avril 2019.
    Cordialement karine.

    1. Merci Karine ! Je vous souhaite une bonne préparation alors, une phase tout aussi excitante du voyage 😉 N’hésitez pas si vous avez des questions.

    2. Merci pour votre aide on souhaite aller à Cuba mon mari ne veut en aucun cas passer par une agence de voyage moi je ne veux pas prendre de risque vos conseils me rassure

      1. Bonjour Francine. En effet il n’y a aucun problème à voyager en autonomie à Cuba. Tout dépend de votre profil de voyageur : avez-vous l’habitude de voyager sans guide, êtes vous de nature débrouillard ou plutôt stressé dans l’inconnu, parlez-vous espagnol ? Même si vous ne réunissez pas ces critères, le principal c’est d’avoir l’envie de vivre une nouvelle aventure ! Bon voyage à Cuba 🙂

  2. Excellente idée votre article sur Cuba, pleins de conseils de très belles photos.Nous préparons avec une amie un voyage a Cuba pour avril 2019
    Votre article me donne vraiment envie d’y aller.
    Merci
    Francoise

    1. Merci Françoise, on est ravi que notre article puisse être utile aux futurs voyageurs à Cuba 🙂

  3. pourquoi proposer, pour se loger à Cuba, les services d’ AirBnb, sachant que cette plateforme américano israelienne (un proche de Netanyahou en est copropriétaire, une paille….) participe à sa manière à l’embargo et ne restitue pas, avec la complicité des loueurs, l’argent à Cuba, augmentant ainsi les problèmes de l’ile ? le tourisme se doit d’être  »responsable » et utiliser un prédateur n’est pas idéal, désolé

    1. Si tu as bien lu, nous avons choisi nos logements sur place, au fur et à mesure du voyage, avec un confort sommaire qui ne conviendra pas à tous nos lecteurs. Nous suggérons AirBnB pour ceux qui souhaitent un confort similaire à celui de la France, ce qui est difficile à obtenir à Cuba. Notre blog s’adresse à toutes sortes de voyageurs et on essaie d’être honnête avec eux. On ne veut pas faire de politique ici, chacun est libre d’utiliser les services qu’il souhaite 🙂

  4. BRAVO
    super article , nous avons passé 4 semaines à CUBA DU 26 MARS AU 28 AVRIL AVEC UN TOUR COMPLET de l’île et je retrouve parfaitement ce que nous avons vécu !!!!!!! notre budget tout compris 5000 euros pour 2 personnes pendant 4 semaines
    !

    1. Merci de votre commentaire, cela donne un autre exemple de budget. Si je retire 1000€ de vol, cela vous fait une dépense de 70€ par jour et par personne environ. Celà prouve que nous étions vraiment dans une fourchette basse avec nos 40€, et qu’il faut considérer cette somme comme un minimum…

  5. Vraiment très intéressant, nous préparons notre voyage pour mars avril 2019 et je pensais louer une voiture. Vous m’en avez dissuadée! Super aussi le budget à prévoir. Nous pensons prolonger notre voyage jusqu’à Baracoa… On va calculer tout cela et suivre vos précieux conseils en épluchant votre blog. Merci!

  6. Un merci sincère pour toutes vos informations qui sont précises et judicieuses. J’ai galéré pour trouver un blog aussi complet et pertinent.
    Bravo pour le boulot.

    1. Merci Paul, c’est ce genre de compliment qui nous inscite à continuer 🙂 On est ravi d’avoir pu t’aider à organiser ton séjour. Bon voyage à Cuba !

  7. Super merci bcp pour votre article très complet , il répond à un grand nombre de questions. Avez vous voyagé en valise ou gros sacs de Road trip ?

    1. De plus, y a t’il possibilité de laver sont linge sur place car nous ne pensons pas partir avec 15jrs d’habits

      Par avance merci de votre retour ?

      1. Bonjour Nany, effectivement nous n’avons pas abordé ces sujets, je le rajouterai dans l’article 🙂 Nous préférons voyager en sac à dos, on trouve cela plus pratique. Pour Cuba peu importe, vous ne devriez pas beaucoup marcher avec votre bagage puisque les taxis collectifs vous transportent de casa à casa. Par contre les bagages sont transportés dans des coffres parfois sales, ou même sur les toits. Donc prévoyez une valise solide ou des protections (nous on utilise des sursacs pour nos sacs à dos, prévus à la base pour le transport en avion). Sinon pour les lessives pas d’inquiétude, toutes les casas ou nous avons dormi avaient des machines à laver. Certains font payer 5CUC, d’autre rien…Mais il n’y a pas de laverie, en tout cas on en a pas vu.

  8. Bonjour Stéphanie,
    merci pour toutes ces infos très claires. Nous partons en février 2109 avec nos2 enfants (12 et 14 ans); est ce que louer une voiture lorsque nous sommes en famille n’est pas plus pratique? Trouve-t-on facilement un transport pour les différents étapes, mais à 4?
    Merci d’avance

    1. Bonjour Chris, oui c’est tout à fait possible de trouver des véhicule pour 4. Souvent les voitures à cuba sont grandes, on grimpe à 3 à l’arrière et un devant. Surtout avec 2 enfants, cela ne devrait pas poser de problème. Il suffira de le préciser quand vous réservez. Parfois nous sommes même montés dans des petits camions. La location de voiture est plus pratique sur certains aspects, mais pas du tout sur d’autres. Le choix du moyen de transport vous revient et il dépend de vos priorités : la flexibilité, la sécurité, la tranquillité, le budget, le confort, les rencontres … Bon voyage !

  9. Super info merci,nous préparons notre voyage de mi janvier a mi février 2019, nous n’avons pas encore bloqués les dates.
    Nous ne serions pas contre un voyage avec un autre couple .Si cela vous intéresse contactez nous.

    1. Bonjour Christian, j’ y serai aussi avec une amie canadienne. ce serait intéressant de povoir communiquer sur votre parcours et les possibilités de partager un véhicule à l’ occasion . Si ça vous intéresse…

    1. Merci Julie, c’ets gentil 🙂 Ca fait toujours plaisir de savoir que notre expérience puisse être utile et inspire les futurs voyageurs…

  10. Bonjour,
    Nous sommes actuellement en pleine préparation de notre séjour à Cuba et tenons à vous remercier pour vos superbes conseils!

    Encore merci 🙂

  11. Bonjour, bravo et merci pour votre blog. Toutes ces infos pratiques aident bien à la préparation du voyage.
    vous suggérez d’ acheter une carte de La Havane avant le départ. Je suggèrerais plutôt la carte Michelin 786. le pays d’ un coté, bien pour une vue d’ ensemble au 1/800000, et les plans de la Havane de l’ autre en 3 secteurs/agrandissement. et aussi le plan de Trinidad et Santiago, pour la modique somme de 6,95.€
    et on peut scanner/imprimer les plans avant de partir pour ne pas déplier la carte en entier.

  12. Bonjour Stéphanie,
    Tout d’abord un grand merci pour ce blog très complet qui m’a permis d’enlever une certaine parti de mes réticences (la sécurité surtout avec deux enfants) Nous envisageons de partir avec nos deux filles de 7ans et 8ans pour le mois de février 2019. Pensez vous que ce type de voyage soit trop contraignant pour les enfants ? Notamment en terme de nourriture, eau ?

    1. Bonjour Myriam. Non je ne crois pas que ce soit contraignant pour des enfants de cet âge, pas plus que pour les adultes en tout cas. On trouve l’eau en bouteille partout, pas d’inquiétude. Quand à la nourriture , ils devront s’adapter comme vous à la monotonie des menus. S’ils sont habitués aux sucreries industrielles, ce sera l’occasion de les en désintoxiquer 😉 Cuba n’est pas connu pour ses problèmes sanitaires, mais comme dans tous les pays pauvres le risque de viande avariée n’est jamais nul. Evitez peut-être les bouis-bouis et préférez les « vrais » restaurants ou les casas particulares.

  13. Bonjour,

    Merci beaucoup pour toutes ces informations. Après un road trip en Australie en début d année nous préparons Cuba, 3 semaines en février prochain avec nos 2 garçons de 3 et 12 ans.
    Nous avions pensé louer une voiture mais, comme vous, plusieurs voyageurs nous l’on déconseillé.
    Nous espérons pouvoir faire le tour de l’ile en 3 semaines, à voir sur place …
    Merci encore pour les conseils 🙂

    1. Vos enfants ont beaucoup de chance de découvrir le monde si tôt ! Avec des jeunes enfants le mode de transport est un choix sur lequel on doit davantage s’attarder, c’est certain. La voiture privée doit sans aucun doute être le plus pratique. Si vous avez le budget, pourquoi pas une voiture avec chauffeur ? C’est aussi très répandu à Cuba, et peut-être pas beaucoup plus cher que la location (qui elle coute excessivement cher, plus qu’en France). Renseignez-vous sur les forums de voyageurs pour récupérer des contacts. Bon voyage à Cuba !

  14. Merci pour toutes ces informations et félicitations pour vos magnifiques photos qui donnent envie de partir dès demain. Nous préparons actuellement notre voyage à Cuba qui aura lieu fin février – début mars, et votre expérience nous sera utile pour organiser nos visites. Merci encore.

  15. Bonjour 🙂
    Votre blog est vraiment chouette, les récits & les photos … c’est une grande source d’inspiration!
    Vous rappelez vous du nom / contact de la jolie casa verte de Playa Larga ?
    Merci

    1. Merci Estelle, on est toujours heureux de savoir que nos articles plaisent aux voyageurs 🙂 La casa à Playa Larga est la casa Alexi (le nom est indiqué sur un écrtiteau à gauche sur la photo). Mais franchement l’intérieur n’est pas terrible du tout (ça ne valait pas plus des 15CUC négociés). Il y a l’embarras du choix dans ce petit bled, vous pouvez trouver mieux ! Si vous êtes prêts à payer 40CUC ou plus, vous pouvez même dormir le long de la plage…

    1. Bonjour Jade,
      La meilleure période pour Cuba est de décembre à avril. Si vous souhaitez etre plus tranquille, la basse saison peut aussi être un bon choix, simplement vous aurez davantage de pluie. Dans les Caraibes les pluies peuvent être intenses mais ne durent jamais longtemps, souvent l’après midi. Nous y étions en février/mars et c’était parfait niveau climat. Il y avait beaucoup de monde dans les lieux très touristiques (vieille Havane, centre de Trinidad…) mais sinon c’était largement supportable.

  16. Super article avec beaucoup d’infos utiles ! On part en juillet pour une semaine et on a hâte de découvrir ce pays !

    1. Merci de votre commentaire, cela nous fait très plaisir d’être utile aux voyageurs 🙂 On vous souhaite un super séjour à Cuba !

  17. Bonjour, super article sur votre séjour à Cuba. J’ai adoré le lire. Très utile.
    Je suis tombé sur votre blog car je commence a préparer notre voyage pour mars, avril 2020. Vous m’avez, presque convaincu de ne pas louer un véhicule. Nous sommes 6, On va loger dans des casas particulares. Pour plus de sécurité, réservé a l’avance sur la plateforme que vous nommez plus haut (LOL). Mais, comment vous, vous déplaciez d’un site a l’autre dans une même ville ? D’avance merci, et Bravo encore.

    1. Bonjour Rafael,
      Nous avons tout fait à pieds, les villes sont petites. A La Havane qui est plus étendue c’est vrai, si vous n’aimez pas beaucoup marcher vous pouvez prendre le taxi ou alors le bus touristique qui fait le tour de la ville (pour avoir des infos rendez-vous dans l’un des offices du tourisme qui s’appellent « infotur »).

  18. Un très grand merci pour votre blog qui allie conseils pratiques et magnifiques photos ! Ca fait envie !!!
    Je viens tout juste, sur un coup de tête, de m’acheter un billet pour La Havane : un petit détour sur le chemin du retour de Montréal vers Paris… J’espère simplement que la météo sera do mon côté, Juin n’étant pas l’idéal.
    Encore merci et bravo : j’adore les blogs de voyage et le vôtre est un des plus inspirants qu’il m’ait été donné de consulter.

  19. bonjour,
    Nous partons 10 jours à Cuba en février 2020 avec notre fils de 4 ans et je vous remercie pour votre expérience qui m’a bcp aidé à préparer ce voyage. Nous avons décidé de faire de l’itinérant à travers l’île(séjour chez l’habitant, et voiture avec chauffeur par contre, à cause du petit bout) pour vraiment etre en contact avec la vie cubaine, et vos adresses vont nous être bien utiles. J’avoue que j’ai une petite appréhension à cause de l’âge de mon fils et srtt car on ne parle pas un mot d’espagnol, mais ceka sera un voyage inoubliable. Merci encore à vous d’avoir partagé votre expérience.

    1. Bonjour Julie ! Ravie d’avoir pu vous aider à préparer votre séjour 🙂 Il vous reste du temps pour apprendre quelques mots d’espagnol, comme avec la méthode audio Harraps par exemple. C’est super efficace et vous verrez que sur place vous serez surprise d’pêtre capable d’échanger un peu avec les locaux !

  20. Merci pour cette mine d’informations.
    Je pars demain soir , juste avec mon sac à dos et ma tourist card !

  21. Bonjour,

    Merci et bravo pour votre site, très bien fait, agréable et esthétique. Merci également pour ces conseils clairs et pertinents.

    Je pars à Cuba en solo pour 3 semaines à partir du 16 août 2019. J’ai simplement prévu l’arrivée à La Havane et je compte ensuite faire mon voyage au fur et à mesure, au gré de mes envies. Ayant vécu au Mexique, je parle assez bien espagnol et cela devrait faciliter les choses.

    Je voulais revenir sur le dernier paragraphe de votre article, la section intitulée « Des arnaques à Cuba ? »

    Il est vrai que je me réjouissais de mon voyage et hier j’ai eu la mauvaise idée de consulter des forums sur lesquels des voyageurs livrent leurs expériences… Et comme vous le mentionnez dans votre article, beaucoup des commentaires sont très alarmistes, voire anxiogènes, et ont réussi à me faire un peu peur (on y parle de tentatives d’arnaques permanentes à en devenir parano, de sollicitations constantes, de problèmes en tous genres…) J’ai voyagé dans quelques pays (Mexique, Asie du sud-est…) et pour moi ces désagréments sont inhérents au voyage dans certains pays pauvres ou peu développés, mais la prudence et le bon sens permettent de les minimiser, voire de les éviter, et cela ne devrait pas être un frein. Cependant, ces commentaires concernant Cuba semblaient mettre ce pays à part, comme LA destination où le voyage avait vraiment été éprouvant, voire désagréable (du fait de ces désagréments).

    J’ai été très heureux de tomber sur votre article aujourd’hui qui m’a permis de prendre un peu de recul par rapport à ces retours très négatifs et de relativiser. Et je vous en remercie.

    N’ayant aucun point de repère, je ne voudrais pas me croire plus malin que les autres, mais j’ose cependant espérer que ces retours négatifs sont exagérés, ou dus à des attentes un peu trop en décalage avec la réalité ou encore à une mauvaise appréhension des choses.

    Votre article me rassure un peu à ce sujet, et encore merci. Si vous vouliez me rassurer encore plus, n’hésitez pas ! 🙂 (Ça ne serait pas superflu, après les dégâts causés par ces lectures…) Ou sinon pourriez-vous détailler un peu plus votre vision des choses à ce sujet ?

    Quoi qu’il en soit, je vais partir et j’espère bien faire de ce voyage une très belle expérience. Et je ne voudrais pas partir l’esprit parasité par ces récits bien pessimistes et créer de ce fait, malgré moi, les raisons d’un mauvais séjour.

    Encore merci et bravo pour votre site et vos magnifiques photos !

  22. Salut Thomas ! Si tu as déjà voyagé dans des pays pauvres, rassure toi ce n’est pas pire qu’ailleurs. Comme tu le dis dans ton message, le bon sens suffit à éviter les tentatives d’arnaque. Surtout que comme nous, tu parles espagnol. Tu n’auras aucun mal à leur faire comprendre gentiment que tu n’es pas dupe. Vraiment il n’y a aucune raison d’avoir peur.
    Cependant pour les personnes habituées au voyage « encadré » , est qui ne parlent pas espagonl, on peut reconnaitre que cela doit être difficile à gérer.
    En tout cas nous, on a très envie d’y retourner pour explorer les extrémités de l’île que nous n’avons pas eu le temps de visiter la première fois 🙂

    1. Super ! Merci Stéphanie ! Je vais partir plus sereinement.

      En parlant des extrémités de l’île, j’envisage, peut-être, de prendre un vol intérieur tout de suite après La Havane pour rejoindre l’est, de manière à m’épargner des trajets en bus. Cela me permettrait de visiter d’est en ouest, en faisant à chaque fois des trajets plus courts en bus pour rejoindre les différents lieux qui m’intéressent. Mais dans ce cas-là je me dis que ce serait peut-être mieux de prendre mon billet sur internet depuis la France, histoire d’être tranquille…

      Je ne sais pas ce que tu penses de cette idée (si tu en penses quelque chose !) Les vols de la Cubana de Aviacion ne sont pas toujours très fiables apparemment, mais il semble que ce soit la même chose que pour le reste, donc l’un dans l’autre… 😀

      1. J’avoue que sans avoir testé c’est difficile de se faire un avis. Mais il est clair que la compagnie cubaine n’est pas fiable du tout, il y a régulièrement des accidents (et on comprend pourquoi une fois que l’on connait le pays…). A toi de voir si tu veux prendre le risque. Si tu choisis cette solution, réserve depuis la France, effectivement ce sera plus sûr. L’autre solution serait de trouver un vol depuis l’Europe qui se rend directement à Santiago de Cuba (à l’est de l’île), et prendre le retour depuis La Havane, ou l’inverse. A vérifier, mais il me semble avoir lu ça quelque-part…

  23. Salut Stéphanie,

    Merci de ta réponse. Oui, l’idéal aurait été d’arriver par Santiago et de repartir par Cuba (encore que ça dépend peut-être des prix) mais j’ai tout fait à l’envers et à la dernière minute ! 😀 J’ai pris mon billet et ensuite j’ai essayé de m’organiser… Je pars demain, donc bon…

    Je n’ai pas pris le billet d’avion de la Cubana de Aviacion, pour différentes raisons. Il me reste la nuit pour changer d’avis… 😀 Mais je crois que je verrai tout ça sur place en fonction des envies !

    Merci encore !

    1. Avec plaisir, n’hésite pas à revenir vers nous pour partager ton voyage et donner tes impressions ! On te souhaite une belle aventure 🙂

    1. Bonjour Rachel, heureux d’avoir pu t »aider d’une façon ou d’une autre. Au plaisir de recevoir de tes nouvelles 🙂

  24. Bonjour merci déjà pour votre article très complet .👍mais j’aurais quelque question à vous demander si possible..comme faut il louer un chauffeur ? J’aimerais aller dans ces endroit Sierra maestra camaguey boracoa cayo coco vinales cayo largo la havane trinidad varadero est ce possible en 15 j et comment le faire ?merci d’avance

  25. bonjour, concernant la réservation d’un véhicule avec chauffeur, je vous invite à consulter les forums de voyageurs (type guide du routard) ou les groupes Facebook. Je pense que vous trouverez votre bonheur, d’autres voyageurs partagent leurs expériences.
    Concernant votre itinéraire, j’ai le regret de vous dire que c’est mission impossible. Si vous avez lu notre article à propos de nos étapes (votre notre rubrique « nos voyages/cuba »), vous avez du voir qu’en 15 jours nous avons seulement visité La Havane, Vinales, Playa Larga et Trinidad. Pour une bonne raison : les distances sont longues à cause de l’état des routes, comptez 60km/h, voir 50 sur certaines portions. Je ne parle même pas des cayos et de Varadero qui sont vraiment très éloignés des axes principaux. A moins de ne passer qu’une seule journée complète à chaque étape (ce qui serait absurde à notre avis), vous devez faire des choix ! Je vous invite déjà à ne garder qu’une seule destination « plage », en évitant Varadero (vous ne serez plus à Cuba, mais parmi des touristes prêts à bronzer et faire la fête). Et ensuite il faut choisir un côté de l’île, vous ne pourrez pas faire le tour. Si vraiment vous tenez au secteur Santiago/Baracoa, enlevez Vinales. Ou l’inverse. Il faudrait au moins 3 semaines pour réaliser l’itinéraire que vous espériez 🙁 bon voyage !

    1. D’accord je vais revoir mon voyage alors mais est ce que certain de ces endroit sont faisable en excursion peut-être en bateau ? Existe t’il des excursion en bateau la bas ? pour le chauffeur est ce vraiment indispensable une voiture avec chauffeur ?merci pour vos renseignements et dsl pour toute ces question lol

      1. Pour les excursions en bateau j’ai un gros doute, Cuba possède peu d’infrastructures touristiques (mais à vérifier). Sinon pour vos déplacements, vous pouvez tout à fait prendre les bus ou les taxis collectifs comme nous l’expliquons dans cet article. En revanche je vous déconseille de louer une voiture, les routes sont mal entretenues et dangereuses.

  26. Merci beaucoup cest très gentil je vais me baser de votre aventure en y rajoutant des excursion votre me sera bien utile la bas

  27. Bonjour jai tout envoyer pour le Visa sur le site que vous recommander mais je n’ai pas eu de nouvelle depuis quelque jour si sa bien étais pris en compte au moins ..avais vous attendu aussi ?

  28. Bonjour,
    Félicitations et grand merci pour ce blog très complet.
    Nous partons avec nos deux ados 15 jours en février 2020.
    Il parait que tout a beaucoup augmenté ces dernières années. Avez vous des infos et des mises à jour sur votre expérience (transports, hébergements).
    Merci de votre réponse.
    Au plaisir de vous lire

    1. Bonjour, comme dans beaucoup de pays pauvres, les habitants essaient d’augmenter les tarifs pour gagner plus d’argent malheureusement. A vous de savoir négocier quand le tarif vous semble déraisonnable. Il est très difficile de vous donner un tarif pour un logement ou une activité à Cuba car il varie selon le niveau de confort que vous recherchez et votre pouvoir de négociation !
      Sachez que les deux monnaies vont bientôt fusionner mais aucune date n’est fixée.

  29. Bonjour et merci pour votre blog très intéressant et les magnifiques photos qui donnent envie. Nous partons mi février en circuit organisé mais avec des journées libres. Est-il possible de profiter d’une journée libre pour visiter Vinales en faisant l’aller retour dans la journée partant de la Havane?
    Merci de votre réponse

    1. Bonjour Annie,
      possible oui, sans doute. Mais raisonnable et profitable ? je ne pense pas. Avec environ 3h de trajet, vous arriverez vers midi au mieux (les taxis collectifs ne démarrent pas très tôt à Cuba !). Vous aurez à peine le temps de manger et parcourir les rues du village qu’il faudra déjà repartir (vous ne trouverez pas non plus de départ tardif). Vous n’aurez pas le temps de visiter les fermes de café, de profiter des paysages. Alors quel intérêt ?
      Avec un chauffeur privé vous aurez surement un peu plus de temps sur place, mais franchement je ne vois pas bien l’intérêt de visiter en se dépêchant.
      Combien de jours avez vous à La Havane ? Vous pouvez facilement remplir 3 jours dans cette grande et splendide ville. Avez vous lu notre article dédié ?

    1. Bonjour Laurence. Octobre signe la fin de la saison des pluies, et novembre fait partie des meilleures périodes pour y.séjourner. A notre avis, mis à part quelques averses en soirée, vous ne risquez pas d’avoir du mauvais temps.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend