Vol retardé ou annulé, comment obtenir une indemnisation


Voir son vol retardé ou annulé n’est pas rare, et les voyageurs désabusés qui tentent d’obtenir une compensation financière suite à une annulation ou un retard de vol n’obtiennent que rarement satisfaction. Les compagnies aériennes ne sont généralement pas très enclines à respecter nos droits, et évoquent souvent des circonstances extraordinaires pour justifier leur refus.

Pour contrer leur procédure, vous pouvez recourir aux services d’une agence en ligne comme Flightright par exemple, qui joue le rôle d’intermédiaire entre le passager et la compagnie. Elle s’occupe à votre place des démarches jusqu’à obtention de l’indemnité qui vous est due. L’avantage c’est que vous ne perdrez ni votre temps ni votre argent, puisque leur commission est déduite de votre gain, en cas de réussite uniquement. Et en quelques secondes vous saurez si votre vol est éligible sur leur site internet, muni de votre numéro de vol. Même si vous avez acheté un billet d’avion low cost, vous pouvez prétendre à une indemnisation pour vol annulé ou avec un retard d’au moins 3h à l’arrivée. On le sait moins, et pourtant ce n’est pas si rare, le surbooking donne droit à un dédommagement également, si l’embarquement vous est refusé.

Dès lors que vous choisissez un voyage pas cher, il y a de fortes chances pour la compagnie ait ce genre de pratique. Ce n’est donc pas seulement en cas de vol retardé que la loi européenne s’applique !

Indemnisation vol retarde

Vol annulé ou retardé : quel est le montant de l’indemnisation ?

Le remboursement que vous recevrez dépend de la distance parcourue, en aucun cas du prix d’achat. Vous pourrez donc récupérer une somme supérieure au prix d’achat. Pas mal non ?

La somme perçue peut atteindre :

  • 250€ pour un vol jusqu’à 1500km
  • 400€ pour un vol entre 1500km et 3500km
  • 600€ pour un vol de plus de 3500 km

Conditions à remplir pour la réclamation:

  • L’avion doit décoller ou atterrir dans un aéroport européen si la compagnie aérienne est européenne
  • L’avion doit décoller d’un aéroport situé en Europe si la compagnie n’est pas européenne
  • l’arrivée tardive de l’avion ne doit pas résulter de circonstances exceptionnelles (comme la météo ou la grève du personnel d’un aéroport par exemple)

Et là vous vous dites : « mince si j’avais su, l’an dernier j’aurais pu gagner 600€ à mon retour de Bali avec 7h de retard !  » Eh bien sachez que vous avez cinq ans pour effectuer les démarches, il n’est donc pas pas trop tard. Bonne nouvelle n’est-ce pas ?

Sachez aussi que tous les frais engendrés sont censés être avancés par la compagnie. Si ce n’est pas le cas, pensez à conserver tous vos reçus pour vous les faire rembourser.

Lors de notre expérience avec Air France en 2018, la compagnie a parfaitement joué le jeu lors de notre voyage à Cuba en affrétant un bus pour conduire tous les passagers dans un hôtel 5* de La Havane. La chambre était pré-payée et les deux repas inclus jusqu’au départ le lendemain.

Indemnisation vol retarde
Pour voir le bout du tunnel dans ses démarches d’indemnisation, une aide est parfois salvatrice

Comment obtenir un dédommagement auprès de la compagnie ?

Même si vos chances de gagner le bras de fer sont assez faibles auprès de certaines compagnies aériennes, vous pouvez bien sûr tenter vous-même d’effectuer les démarches.

Dans ce cas, cherchez le formulaire de réclamation sur le site internet de la compagnie. Il est surement bien caché, fouillez ou aidez vous de votre moteur de recherche.

Liste des documents utiles pour vol retardé ou annulé.

  • Cartes d’embarquement papier ou électroniques (ils se trouvent probablement dans votre boîte e-mail)
  • Copie d’une pièce d’identité
  • une attestation de retard, d’annulation ou de surbooking (avec Air France cela ne fut pas nécessaire, mais dans le doute pensez à la demander sur place auprès de la compagnie)
  • Tout autre justificatif pouvant appuyer votre demande, comme des courriels de réservation, les étiquettes bagages, etc …)
  • Reçus justifiant des dépenses occasionnées par le retard ou l’annulation du vol (même si la compagnie est censée tout prendre en charge), comme des factures d’hôtel ou de repas.

Si leur réponse est négative ou même inexistante, vous pouvez toujours faire appel dans un second temps à une société spécialisée comme Flightright, dont on vous a parlé au début de l’article.

Vous avez déjà rencontré ce problème ? Racontez-nous votre expérience !
Et si lors d’un prochain voyage vous rentrez chez vous avec quelques heures de retard, promettez-nous de ne pas râler et pensez au prochaines vacances qui vous seront offertes !

1 Commentaire

Participer

Adresse email anonyme. Mais requis *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.