Quand et comment visiter Cuba en 2022

Situé dans les Caraïbes, on pourrait aisément penser que c’est toujours le meilleur moment pour visiter Cuba. Après tout, comparé à bien d’autres destinations, Cuba arbore un beau ciel bleu toute l’année, et qu’il est au combine facile d’y séjourner. Si c’est en grande partie vrai, il faut tout de même savoir certaines chose pour réussir son voyage à Cuba en 2022, voici nos derniers conseils.

Textes : Frédéric Hiard
Photographie : Stéphanie Junak & Frédéric Hiard

visiter La Havane en 2022
Les maisons colorées de La Havane, à Cuba

SOMMAIRE : QUAND PARTIR | RESTRICTIONS COVID | INTERNET | SE NOURRIR | MONNAIE CUBAINE | TARIFS ET POURBOIRES | LES COMMERCES | POLITIQUE | FAIRE DES PHOTOS | SE LOGER | SÉCURITÉ | HABLAIS ESPAGNOL


Vous devez savoir que Cuba a bien changé depuis quelque temps, et que si votre choix se porte sur l’une ou l’autre des deux saisons touristiques, cela peut avoir un autre impact que la météo comme les frais de voyage, ou les moustiques qui sont très nombreux pendant la période estivale. D’autant plus que les cas de dengue sont en constante augmentation sur l’île.

Quand visiter Cuba ?

Avant de vous précipiter de faire votre demande de visa pour Cuba en ligne, sachez que la meilleure période pour voyager à Cuba est de mars à avril. Et si vous souhaitez éviter le flot de touristes, il faudra généralement éviter les mois de janvier et février.

Le reste de l’année, chaleur, pluie et moustique vous y attendent. Cependant, si vous voyagez avec un tout petit budget, et souhaitez avoir cette sensation d’être seul avec les Cubains, alors cela peut être aussi un bon choix.

À dire vrai, nous n’avons jamais fait très attention à la météo lorsque nous voyageons, et nous avons toujours passé des moments formidables, quelle que soit la date sur le calendrier. Alors, si vous trépignez d’impatience de partir, consulter notre itinéraire de 15 jours à Cuba.

visiter Cuba en 2022

Restriction Covid à Cuba

(Mise à jour du 5 juillet 2022)

Il faudra encore garder longtemps à l’esprit que voyager à Cuba, comme dans tout autre pays, que l’on doit continuer à se prémunir du COVID-19, car même vacciné, le virus nous expose toujours à des risques plus ou moins grave et parfois même sur le long terme. Ne l’oublions pas !

Pour visiter Cuba, vous devez vous conformer aux dernières restrictions de voyage à Cuba :

  • Vous devez être en possession d’un visa touristique (délivré par l’ambassade de Cuba à Paris ou par une agence).
  • Vous devez remplir en ligne ce formulaire , 72 h avant votre arrivée à Cuba. Vous pouvez l’enregistrer au format digital sur votre smartphone, mais nous vous conseillons de l’imprimer au cas où vous n’y auriez pas accès, et vous faire gagner du temps à votre arrivée.
  • Accepter les dépistages aléatoires à votre arrivée. En cas de résultat positif, vous serez transféré vers un centre d’isolement sanitaire, ainsi que vos contacts.
  • Vous devez porter le masque partout, aucune restriction. Et gardez vos distances.
  • Aucune particularité ou de passe-droit pour les personnes vaccinées.

Autre obligation, vous devez avoir une assurance voyage. Comme ailleurs, les soins de santé sont gratuits pour les Cubains, mais pas pour les touristes. Préparez-vous à l’inattendu, Stéphanie a été malade le dernier jour suite à une intoxication, personne n’est à l’abri.

Certains déplacements à l’intérieur de l’ile sont restreints afin de ne pas faciliter la propagation le virus. Renseignez-vous avant de quitter la Havane pour visiter une autre province.

Internet à Cuba

Une autre grande révolution à Cuba : l’accès à Internet, mais sachez que les frais d’itinérance sont aujourd’hui assez élevés, une raison de plus pour imprimer vos documents utiles pour effectuer votre voyage : cartes d’embarquement, certificats de vaccination, visas, réservations d’hébergement, assurance, réservation du vol retour, carte d’itinéraire, etc.

Bien sûr, gardez une copie de tous ces documents en ligne au cas où vos documents imprimés seraient perdus ou détruits pendant votre voyage.

Il n’y a pas de publicité ni d’image de marque sur Internet, tout est censuré. Même le coca-cola est interdit !

Visiter Cuba en 2022
Des bâtiments datant du communisme à La Havane, Cuba.

Se nourrir à Cuba

Les Cubains achètent leur nourriture à l’aide de tickets de rationnement en raison des pénuries et sanctions à l’importation. Vous remarquerez aussi qu’il n’existe pas de grands supermarchés. Vous pourrez toutefois vous nourrir, et même à bon marché dès que vous sortez du circuit touristique.

C’est par ailleurs le meilleur moyen de goûter à la cuisine cubaine, même si elle est limitée le anger-cubaplus souvent au haricot rouge, riz et poulet. Si comme nous, vous séjournez chez l’habitant, vous pouvez aussi manger sur place. C’est une belle manière de les aider financièrement, et de discuter avec les locaux. Nous avons même rencontré des Cubains qui parlaient français !

Un conseil tout de même pour le choix du restaurant : manger dans les lieux les plus fréquentés par les Cubains, et si vous avez le moindre doute, évitez la viande.manger-cuba

Quant à la qualité de l’eau, il est préférable d’utiliser un filtre ou d’acheter votre eau. Et le café, et bien, comment vous dire ? Il a un goût unique !

La monnaie à Cuba en 2022

Pour ceux qui comme nous ont connu les deux monnaies, sachez que Cuba n’en utilise désormais plus qu’une seule : le CUP, avec un taux de change d’environ 26 pesos cubains pour 1 Euro. (1 CUP = 0,0383588 €)

Vous ne pourrez pas retirer de l’argent avec des cartes bancaires de type N26 ou Revolut comme de lus ne plus de voyageur possèdent. Mais les Cartes Premiers ou Gold, provenant d’une banque courante, est possible depuis une banque cubaine.

Nous sommes partis avec une certaine somme en euros que nous avons convertis dans un bureau de change, puis avons retirés une à deux fois à la Havane avant de voyager dans le reste du pays. Notez qu’il n’est pas possible non plus de régler par carte dans les commerces.

Visiter Cuba en 2022
Les fameuses voitures américaines à Cuba.

Tarifs et pourboire à Cuba

Globalement, le coût d’un voyage à Cuba est assez faible pour nous Européen. Il faudra pour autant ajouter un pourboire si vous avez fait appel à certains services, tels que les chauffeurs de taxi, serveurs de restaurant, ou autres guides touristiques.

Pensez alors à toujours avoir sur vous quelques pièces pour offrir un pourboire. Le montant de celui-ci peut varier entre deux et trois euros selon votre générosité, sachez simplement que le salaire moyen d’un Cubain est de 30 euros par mois.

Les commerces à Cuba

Seules quelques petites boutiques subsistent ici et là, vous y trouverez des produits locaux, parfois à petit prix, parfois assez cher. Nous y avons essentiellement acheté des bouteilles d’eau, et quelques gourmandises.

Nous vous conseillons d’emporter avec vous suffisamment de produits de beauté essentiels, comme le savon, shampoing, dentifrice, et vos médicaments. Bref, tout ce que vous ne devriez pas acheter à Cuba.

Parler politique à Cuba

Cuba est un pays communiste, avec un historique révolutionnaire fascinant ! Vous serez alors probablement curieux de connaître leur avis en échangeant avec les locaux. Nous l’avons fait, discrètement et sans jugement, les Cubains adorent parler à leur manière la révolution passée, mais la discussion reste limitée lorsqu’il s’agit de parler du gouvernement en place.

Ne les mettez pas mal à l’aise sur ces sujets. Il existe de nombreux musées pour vous faire une autre idée de l’histoire de Cuba, même si toutes ces informations fournies seront légèrement différentes de ce que l’on connaît.

Une place à Trinidade, Cuba.

Faire des photos à Cuba

Nous n’avons rencontré aucun problème à tout photographier à Cuba, même les Cubains eux-mêmes. Cela a même souvent été l’occasion de briser la glace et échanger quelques mots. Pour autant, inutile de vous dire que les drones sont interdits sans autorisation préalable.

Se loger à Cuba

Il est très facile de se loger à Cuba. Nous avions seulement réservé nos deux premières nuits, et ensuite, nous avons fait selon notre itinéraire. Soit en passant par Airbnb lorsque nous changions de province, soit en sonnant directement chez les propriétaires. Il faut dire qu’une maison sur deux propose une chambre à louer, dites casa particulares.

N’ayez pas peur de visiter et dire non si cela ne vous convient pas. À vous de trouver le bon rapport qualité prix. Les Cubains sont très sociables et accueillants, si vous ne louez pas chez eux, ils vous recommanderont un autre.

La sécurité à Cuba

Cuba est un pays où les taux de criminalité sont extrêmement faibles, et c’est bien le sentiment que nous avons ressenti tout le long de notre périple. Cuba ne véhicule pas d’images de mannequins ou de produits de luxe. Ce qui ne les empêche pas de prendre soin d’eux, mais n’est pas à la recherche du paraître comme en occident.

Quelle langue parler à Cuba

La langue courante est l’espagnol. Prendre quelques cours avant de partir est toujours judicieux afin de pouvoir, du moins à votre arrivée, comprendre quelques mots et savoir poser des questions utiles comme pour appeler un taxi ou chercher une adresse.

L’anglais est une langue parlée par les plus jeunes, et dans certains quartiers de la Havane, des Cubains nous ont surpris avec un très bon Français. Les Cubains aiment notre langue, vous serez de toute façon pardonné si votre Espagnol est approximatif.

Voila pour ces derniers conseils mis à jour pour voyager à Cuba en 2022. N’oubliez pas de lire nos autres articles sur Cuba afin de vous familiariser avec ce pays et de préparer sans encombre votre belle aventure !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend