Premier voyage au Japon : ce qu’il faut savoir


Il n’y a nulle part ailleurs qu’au Japon où la vie est à la fois ultra moderne et traditionnelle, très urbanisée et remplie de nature. Les Japonais sont respectueux, propres et polis, tout en étant créatifs et ouverts d’esprit. Ce pays aux multiples facettes en fait vraiment une destination et une aventure uniques à vivre.

Nous venions de rentrer d’un voyage de deux semaines au Rajasthan. Autant vous dire que le contraste est juste incroyable. La plénitude que nous ressentons lorsque nous posons les pieds pour la première fois à Tokyo est indescriptible. Sortir de la gare dans la plus grande capitale du monde, et n’entendre que le bruit de ses pas, est une sensation étrange après avoir subi le chaos qui règne à Delhi.

Le Japon n’est pas une destination à la mode pour les européens. C’est pourtant une destination de choix car le pays abrite des villes modernes comparables à New York, avec des cafés excentriques et des boutiques farfelues. Et en quelques jours, vous vous surprendrez à être comme un enfant et trouverez Tokyo aussi amusante qu’un parc d’attraction.

Mais le Japon c’est aussi beaucoup d’espaces verts, avec des forêts sauvages où vivent encore ours, singes, serpents et toute une panoplie d’insectes. Pour vous y rendre, l’excellente infrastructure du pays facilitera vos déplacements pour explorer la vie rurale. Montagnes, rivières, campagne, villages de pêcheurs et îles paradisiaques seront à votre portée en quelques heures de train seulement. Autant de trésors à découvrir, avec l’émerveillement de pouvoir profiter d’une nature intacte.

Temple Kiyomizu à Kyoto


Les premiers pas au Japon


Les paysages du Japon

Quand on imagine les décors du Japon, on pense aux gratte-ciels de Tokyo, aux temples de couleur rouge, aux rizières. Qu’en est-il vraiment ?
Le territoire Japonnais est en réalité recouvert à 70% par des montagnes, et il est majoritairement rural. Quand on s’éloigne de Tokyo, le vert est omniprésent. Nous ne nous attendions pas du tout à tant de nature, même dans les grandes villes comme Kyoto.

Le Japon ne se réduit donc pas aux grandes villes modernes, et les paysages sont très variés. En deux semaines, nous sommes restés sur l’île principale de Honshu. Sur la côte nord nous avons vu des plages et des villages de pêcheurs, dans les terres les villages typiques nous ont séduits. Nous avons entrapercu la montagne pour la randonnée de Magome à Tsumago, mais nous irons dans les Alpes japonaises lors d’un prochain séjour.

Avec du temps, on peut s’éloigner et découvrir d’autres visages du territoire japonais. Savez vous que l’archipel compte 6852 îles dont 430 sont habitées ? Autant vous dire qu’il faudra de nombreux séjours au Japon pour tout découvrir. Nos envies : la forêt primaire de Yakushima (qui a inspiré le rélisateur Miyasaki) et les îles paradisiaques de la préfecture d’Okinawa (extrême sud du Japon).

Tokyo l’excentrique

Tokyo est une ville effervescente et décalée, où se côtoient toute une population diverse, mais dont les centres d’intérêts se rejoindront plus tard le soir, dans les salles de jeux, ou les boutiques high tech du quartier qui leur est dédié. Il n’est pas rare de voir une personne changer de peau, de look, pour vivre une vie parallèle dans un monde différent. Ainsi naquirent les Cosplay.

Le marché Ameyoko à la station Ueno de Tokyo

Le peuple Japonais

Déroutants au début, mais fascinants par la suite, les Japonais nous surprennent autant par leur timidité que par leur excentricité. Les considérer comme immatures serait pourtant une erreur. Leur histoire, encore bien ancrée dans leur éducation, nous montre à quel point ils peuvent avoir les pieds sur terre. Mais sur une terre ancienne, aux règles d’un autre temps pour certaines et qui les étouffe. Et si tout ceci n’était qu’un jeu ?

Malgré tout, les Japonais nous reçoivent avec un grand sourire, se plient en quatre pour nous aider, mais dans leur langue uniquement car l’anglais ne fait pas partie des priorités, sauf pour quelques jeunes Tokyoïtes qui souhaitent, eux aussi, parcourir le monde.

La barrière de la langue au Japon

Comme nous l’avons dit plus haut, l’anglais n’est pas couramment parlé au Japon. Lors de notre premier voyage au Japon, nous avions eu peur de ne trouver aucune indication dans le métro, ou panneaux de signalisation dans les rues en anglais.
Mais le Japon a fait beaucoup d’effort pour le tourisme, et dans les lieux les plus touristiques, pratiquement tout est écrit dans les deux langues. Nous avons même vu certaines machines dans le métro qui proposaient le français ! Et si vous ne trouvez pas l’information, vous pouvez être certain que l’on vous viendra en aide
En outre, le WiFi gratuit est facilement disponible dans de nombreux lieux publics au Japon et vous pouvez utiliser Google Translator pour traduire quelques conversations. Ne souriez pas, même eux le font avec nous !

Plan de Magome en japonais et anglais


Les religions au Japon


Les deux religions principales du Japon sont le Shintoïsme et le Bouddhisme. Le shintoïsme est né au Japon, le bouddhisme a quant à lui été importé de Chine et de Corée.

Certains japonais pratiquent les deux simultanément, et se rendent dans un temple de l’une et l’autres selon les évènements de leur vie.

La différence entre ces deux religions est simple : le shintoïsme est une croyance polythéiste avec des dizaines de milliers de divinités, le bouddhisme est une philosophie enseignée par bouddha visant à atteindre l’Éveil.

En revanche, il faut bien admettre qu’il est parfois difficile de différencier leurs lieux de culte. Et pourtant quelques détails permettent de les reconnaître.

D’abord, on parle de temple (en japonais « tera » ou « dera » ou suffixe « -ji ») bouddhiste et de sanctuaire (« jinja » ou « taisha » ou suffixe « -gu ») shintô.

L’entrée du sancutaire shintô se fait toujours sous un ou plusieurs portiques rouges appelé torii, qui délimite l’espace sacré. L’entrée du temple bouddhiste est reconnaissable par une porte (« mon »), souvent en bois et parfois gigantesque.

Dans les temples on trouve bien sûr une statue de bouddha.

Temple bouddhiste du quartier Yanaka à Tokyo

Rituel Shintô à Nara


Organiser un voyage au Japon


Est-il facile de voyager au Japon ?

Voyager au Japon peut paraître difficile aux premiers abords, et en premier lieu à cause de la barrière de la langue. Mais passée cette impression, il s’avère facile et même amusant d’y séjourner, grâce à une excellente infrastructure, dans un pays organisé, propre et efficace.
Si cela vous effraie et vous semble trop compliqué de l’organiser vous même, et que vous souhaitez tout de même voyager en itinérance, vous pouvez créer un voyage sur mesure au Japon.

Voyager au Japon avec des enfants ?

Tout n’est pas optimisé pour voyager avec des enfants en bas-âge, car les Japonais n’utilisent pas de poussettes comme nous. Il faudra alors changer vos habitudes de transport. Il y a des toilettes publiques gratuites partout et propres, avec presque systématiquement des installations pour changer les bébés.

Certains restaurants typiques ne sont pas adaptés pour accueillir les enfants (on y mange au comptoir ou assis par terre), et le métro rend difficile la circulation avec une poussette. La plupart des stations n’ont pas d’ascenseur, et le métro de Tokyo est très profond ! Attendez-vous à monter de nombreuses marches d’escaliers à chaque fois.

Cela dit, les Japonais transportent leur bébé sur eux, il suffit de les copier !

Quand voyager au Japon ?

Le printemps, de mars à mai, et l’automne de septembre à octobre, sont les mois les plus populaires pour voyager au Japon en raison du climat doux et de l’humidité modérée.
Certains endroits peuvent être surpeuplés, en particulier pendant la saison de floraison des cerisiers (avril), ou lors de la Golden Week (mai), pendant laquelle une grande partie des japonais est en congés et en profite pour faire des visites et du shopping.

C’est d’ailleurs en cette période que nous avons visité le pays. Et contrairement à ce que l’on peut lire un peu partout, la foule dans les rues ou les parcs n’a rien de dramatique, et il est très facile de se déplacer.
Les stations et rames de métros ne sont pas bondées, et nous avons toujours eu de la place dans le train. La seule problématique que nous avons rencontré en cette période est de trouver des logements à prix abordable.

Au cours de notre voyage, nous avons connu des journées chaudes aux alentours de 21° C. Mais aussi quelques jours de pluie, et une température en dessous des 10 ° C. Même à Tokyo !
Dans les régions montagneuses, comme partout ailleurs, le climat est bien sûr plus froid et humide, et les pluies abondantes. Prévoyez de quoi vous couvrir et vous protéger de la pluie.

Combien de temps voyager au Japon ?

Le Japon est un grand pays et il y a vraiment beaucoup de choses à voir et à faire. Que vous soyiez plutôt nature ou ville, culture ou nourriture. Chacun y trouvera son bonheur.
Deux semaines sont un strict minimum. Nous suggérerions trois semaines à un mois afin de visiter le pays à un rythme plus lent. En deux semaines, nous avons réussi à voir le meilleur du Japon, mais nous avouons qu’il est difficile de faire un itinéraire idéal tant le pays est varié. Il vaut mieux passer au minimum trois jours à chaque étape pour éviter de trop vous presser.

Notre itinéraire de deux semaines au Japon

  • 3 nuits à Tokyo – pour faire ses premiers pas au Japon, dans les quartiers de Yanaka, Ueno, Akihabara, Asakusa, Odaiba.
  • 2 nuits à Nara – pour errer dans le parc aux daims, visiter les temples au coeur de la forêt, arpenter les ruelles charmantes de la ville.
  • 2 nuits à Amanohashidate – pour admirer l’une des trois plus belles vues du Japon et visiter Ine, village de pêcheurs traditionnel.
  • 3 nuits à Kyoto – pour découvrir quelques temples grandioses parmi les 2000 de la ville.
  • 1 nuit à Nakatsugawa pour faire la randonnée de Magome à Tsumago, sentier datant de l’époque Edo.
  • 1 nuit à Kawaguchiko pour voir (ou pas selon la météo) le Mont Fuji.
  • 2 nuits à Tokyo – pour vivre des expériences délirantes dans les quartiers ultra modernes de Shibuya, Shinkuju, et Harajuku.

Pour un premier voyage au Japon, nous avons fait un itinéraire classique. Si c’est également votre premier séjour nippon, nous vous conseillons de faire de même, car il est merveilleux en tout point de vue.

Malgré cela, certains lieux touristiques n’en valent pas la peine, et il suffit de marcher un peu plus loin, en tournant le dos à ceux-ci pour découvrir de véritable trésors boudés par les touristes. Et c’est tant mieux !

Le temple d’or à Kyoto

Quartier Akihabara à Tokyo

premier voyage au Japon

Temple Todai-ji à Nara


Comment se déplacer au Japon ?


1 – Le Train Intercity et son JR Pass

Le Japon est bien connu pour ses trains à grande vitesse, appelés shinkansen. Ils sont très rapides et efficaces. Personnellement, nous pensons que prendre un Shinkansen est une expérience incontournable au Japon !
En fait, ce moyen de transport est tellement efficace, qu’il est plus rapide de voyager au Japon en train qu’en voiture. Par exemple, il faut quatre heures pour aller de Tokyo à Kyoto en train, mais plus de sept heures en voiture.
Si vous voyagez au Japon pendant plus d’une semaine, nous vous suggérons de vous procurer un JR Pass (JR pour « Japan Rail ») pour pouvoir voyager sans limite sur tous les transports JR qui comprennent les trains à grande vitesse, certains trains locaux (y compris Tokyo), quelques bus, monorails et même des ferries. Son coût peut paraître élevé: un JR Pass de 7 jours coûte 218€, celui de 14 jours 348€ et celui de 21 jours 446€. Mais le JR Pass vous fera économiser beaucoup d’argent, car un billet de train seul coûte très cher au Japon. Il est vite rentabilisé si vous faites au moins 3 grandes étapes.

Conseil : Il est obligatoire d’acheter votre JR Pass avant de partir au Japon, nous l’avons commandé sur vivrelejapon.com.

Le train qui mène au Mont Fuji

2 – Transports en commun: Pasmo / Suico Pass

Si vous comptez rester plusieurs jours sur chaque étape, vous allez forcément prendre plusieurs fois les transports en commun. Nous vous conseillons alors de vous procurer une carte à puce prépayée qui vous permet d’utiliser la plupart des transports publics comme le métro, train, bus, et monorail au Japon.

La carte peut également servir de porte-monnaie électronique pour acheter des objets dans les trains, les distributeurs automatiques, supermarchés et quelques restaurants. Les cartes Suica et Pasmo sont identiques à l’usage, et peuvent être achetées dans toutes les gares de métro ou de train.  Si ces cartes de transport vous intéressent, vous trouverez davantage d’information sur japonpratique.com.

3 – Location de voiture

Comme le système de transports en commun japonais couvre un territoire impressionnant à travers le pays, nous n’avons pas choisi de louer une voiture au Japon. Mais cela peut s’avérer utile si vous souhaitez explorer les montagnes ou d’autres sites reculés. Cela peut également être plus pratique avec des enfants de bas-âge.

Ce n’est que notre avis, mais vue la manière dont les Japonais circulent en voiture, il semble facile de conduire au Japon. La plupart des panneaux de signalisation sont en japonais et en anglais. Et vous pouvez utilisez Google Maps puisqu’il est facile aujourd’hui d’avoir le WiFi en voyageant.

La location de voiture elle-même est cependant plus chère qu’en Europe, et il ne faut pas oublier les autres coûts liés comme les frais de péage et le stationnement en ville. Comptez environ 600 euros de location pour deux semaines.


La Gastronomie Japonaise


Beaucoup de gens ont la fausse idée que la nourriture japonaise n’est composée que de fruits de mer crus et de sushis. La cuisine japonaise est très variée, et propose différents types de nouilles ou bols de riz, de la viande grillée, des soupes miso, et du poisson cuit. Vous y trouvez également de la gastronomie Coréenne et Chinoise.

Tous les repas que nous avons pris au Japon étaient excellents, même dans les petits restaurants locaux. Il faut vraiment être difficile pour ne pas aimer, nous avons adoré la nourriture au Japon.

Voici quelques-uns de nos plats japonais préférés que l’on trouve partout:

  • Yakitori – Brochettes de viande grillée, à essayer dans les izakayas
  • Nouilles Ramen – Nouilles de blé à la chinoise avec un bouillon de viande épais et riche, garni de tranches de viande
  • Tonkatsu don – Bol de riz japonais garni d’une escalope de porc panée et frite et d’une délicieuse sauce brune
  • Oyako don – Bol de riz japonais garni de poulet, d’oignons et d’œufs mijotés avec beaucoup de sauce
  • Shabu shabu – un pot à fondue de viande émincée et de légumes bouillis dans de l’eau

Vous constaterez que la plupart des restaurants sont spécialisés dans certains plats. Par exemple, certains restaurants ne servent que des nouilles soba, d’autres uniquement des okonomiyaki ou simplement du shabu shabu.

Les végétariens peuvent avoir du mal à manger au Japon. Même les plats de légumes sont parfumés au bouillon de dash,  à base de poisson séché.

Vous pouvez trouver de la nourriture partout au Japon et les plats sont étonnamment bon marché. Au Japon, de nombreux restaurants proposent des repas à bas prix. Si vous mangez aux mêmes endroits que les locaux, un plat vous coûtera rarement plus de 5€, boissons non comprises. Chaque restaurant fournit de l’eau glacée gratuitement avec votre repas.


Se loger au Japon


Les hôtels au Japon se réservent assez rapidement, surtout pendant la période touristique. Nous vous conseillons fortement de réserver le plus tôt, et de confirmer votre séjour quelques jours avant votre arrivée au Japon.

Loger chez l’habitant

Airbnb est aussi une alternative, mais attention les règles ont changé récemment, le gouvernement Japonais a réprimé l’utilisation des logements résidentiels en tant que location touristique. Par conséquent, tous les hôtes doivent obtenir un permis pour offrir des services de la plateforme en ligne. Renseignez-vous bien avant de réserver via cette plateforme.

Nous n’avons loué que des appartements entiers et n’avons malheureusement pas eu la chance de rencontrer nos hôtes. L’accueil était soit par une agence, soit avec une boite à clé sécurisée.

Le site Vivre le Japon propose également des maisons en location.

Le Ryokan traditionnel

Une des expériences que chaque visiteur se doit d’essayer lors du premier voyage au Japon, est de séjourner dans un Ryokan traditionnel. C’est une auberge japonaise traditionnelle dotée généralement d’un sol en tatami, de futons servant de lits, et d’une table basse et de coussins pour s’assoir.Une expérience éreintante pour nous qui sommes habitués aux matelas douillets et confortables, mais à tester.

Certains sont équipé d’un onsen (source thermale) où vous vous baignez dans un grand bain chaud complètement dévêtu. Bien sûr les femmes sont séparées des hommes.

Séjourner dans un Ryokan vous donne la chance de découvrir les traditions japonaises. Aussi, on vous y fournit un yukata, sorte de peignoir traditionnel, que vous devez porter pour vous rendre au onsen. Dans certaines villes, il n’est pas rare de croiser un japonais portant le yukata dans la rue.

De plus, leurs chambres ont tendance à être plus spacieuces, ce qui le rend idéal pour les familles qui souhaitent partager une seule chambre.

Hôtels modernes

Il existe au Japon plusieurs chaînes hôtelières modernes, abordables et dotées d’installations de qualité. Cependant, la plupart d’entre eux ont de petites chambres. Si vous souhaitez avoir le confort que l’on trouve chez nous, réservez des chambres doubles ou des chambres familiales.
Vous trouverez des hotels pour tous les budgets sur booking.com.

Activités amusantes au Japon


Au Japon, les activités ne manquent pas si vous avez gardé une âme d’enfant. Outre les cafés à thème comme le Kawaii Monster Café, où vous vous demanderez si on ne vous a pas glissé un ecstasy dans votre boisson, il existe aussi des restaurants hors du commun, comme le Robot Restaurant Kabukicho, où vous pouvez vous restaurer tout en regardant un spectaclehigh tech complètement fou.

Porter un kimono à Kyoto

Mettez-vous dans la peau d’un Japonais en essayant leur costume national ! C’est possible à Kyoto par exemple. Et pour capturer ce moment spécial, pourquoi pas réserver une session de photographie sur Flytographer ? Vous pouvez également combiner votre location de kimono avec une cérémonie du thé pour vivre une expérience culturelle complète.
Réservez votre location de kimono chez Yumeyakata par exemple, site web en français (nous n’avons pas testé).

Jouer à Mario Kart en vrai dans Tokyo

La première fois qu’on aperçoit dans les rue de Tokyo les karts occupés par les personnages du jeu Mario Kart, on se demande quelques instant ce qu’il se passe. Ensuite on s’amuse à les voir passer en faisant signe aux passants. Cela vous tente ? Des français sont à l’initiative de cette activité originale, vous pouvez réserver sur maricar.com.

Nourrir les cerfs à Nara

Le parc de Nara abrite des centaines de cerfs en liberté. Considérés dans le shintoïsme comme des messagers des dieux, les quelques 1 200 cerfs de Nara sont devenus un symbole de la ville. Des crackers (biscuits pour nourrir les cerfs) sont en vente autour du parc, et certains cerfs ont appris à s’incliner devant les visiteurs pour leur demander de se nourrir. Le parc est grand et parsemé de temples incroyables, de sanctuaires et de beaucoup de verdure.


Budget d’un voyage au Japon


Soyons clair, le Japon est une destination onéreuse, en particulier pour les transports et le logement. Et plus encore si vous souhaitez pratiquer toutes sortes d’activités. Mais il existe des moyens de parcourir le pays avec un budget raisonnable.
Le moyen le moins cher de voyager au Japon est d’utiliser les transports locaux et de réserver vos logements longtemps à l’avance.
Pour l’hébergement, attendez-vous à payer au moins 80€ par nuit pour une chambre d’hôtel correcte et à partir de 50€ pour des chambres sur Airbnb.

En ce qui nous concerne, nous étions en famille à 5 personnes, et avions réservé soit des appartements entiers avec deux ou trois chambres, soit deux chambres dans les hotels. Nous avons mangé seulement deux ou trois fois dans des restaurants onéreux (environ 25/30€ par personne), souvent dans des restaurants de quartier à 10€ environ. Et nous avons aussi préparé nos diners quand nous logions en appartement, en faisant nos courses au supermarché.
Sachez donc que notre budget était  serré, et qu’il se situe plutôt dans la fourchette basse. Nous n’avons fait aucune activité « chère » en dehors des visites de temples. Nos dépenses vous donneront tout de même une indication sur le budget minimal à prévoir.

Budget pour 1 personne en 14 jours

  • JR pass : 350 €
  • logement : 550 € (soit 40€ par personne et par nuit)
  • repas et visites : 390 € (dépenses en espèces incluant les repas, les transports locaux, visites, et dépenses personnelles)
  • vols : 550€
  • TOTAL : 1840€

La monnaie

La monnaie utilisée au Japon est le Yen. C’est une monnaie de faible valeur comparée à l’euro, alors attendez vous à manipuler des liasses de billets !

1 euro = 158,51 Yens

Vérifier le taux en vigueur lors de votre départ en utilisant un convertisseur en ligne. Pensez également à installer une application sur votre mobile, c’est pratique au début du séjour le temps de se familiariser avec les chiffres.


Quelques habitudes japonaises à respecter


La première chose que vous remarquerez lors de votre premier voyage au Japon est que les Japonais sont incroyablement polis et respectueux. Ils ne s’attendent pas à ce que les étrangers suivent leur mode de vie, mais ils apprécient que vous fassiez un effort. Voici quelques points importants que vous devez garder à l’esprit.

Les Japonais s’inclinent beaucoup pour montrer leur gratitude. Vous n’avez pas besoin de faire la même chose si cela vous met mal à l’aise. Mais assurez-vous d’apprendre quelques mots de base en japonais et d’exprimer un peu de courtoisie. « Merci » est un mot que vous entendrez beaucoup: « Arigatō gozaimash ta ». « Bonjour » est « Kon’nichiwa » et « Excusez-moi » est « Sumimasen ».

Les toilettes japonaises sont les plus propres et high tech du monde, et croyez-nous, on en a testées ! Les fonctions chauffage, séchage, lavage, musique, ne sont pas une légende. Cependant, il faudra trouver quel bouton correspond à quelle fonction ! Pour cela, imprimer une notice d’utilisation japonais/français peut être utile avant de partir. Vous trouverez un guide d’utilisation des toilettes japonaises sur le site Kanpai.

Au restaurant, il faut toujours placer vos baguettes sur le côté de votre assiette lorsque vous ne les utilisez pas, et surtout pas les planter dans le bol de riz. Ne jouez pas avec, c’est très mal vu.

N’oubliez pas d’apporter tous les médicaments que vous prenez régulièrement, ou pourriez avoir besoin, car les pharmacies japonaises ne vendent pas de médicaments étrangers.

Enlevez toujours vos chaussures lorsque vous entrez dans une maison privée, un temple ou un ryokan traditionnel. Certains restaurants avec des sièges en tatami vous obligent également à retirer vos chaussures et à utiliser leurs pantoufles.
Notez qu’ils chaussent des pantoufles différentes pour les toilettes, veillez donc à ne pas les confondre. Messieurs, aucunes pantoufles ne seront à votre taille, celles prévues pour les hommes japonais convenant aux femmes françaises (pointure 38 environ).


Conclusion : notre avis sur ce premier voyage au Japon


Si c’est avec un peu d’appréhension que nous nous sommes rendus au Japon, notre peur s’est vite volatilisée après quelques jours de pratique.

Le fait de nous y sentir sereins, sans aucune oppression, change la donne. Ici, personne ne vous demandera de l’argent dans la rue, ou se fera passer pour un guide. La bienveillance et le respect sont omniprésents au Japon. Il est très facile de circuler, de bien manger ou entrer dans une boutique sans se sentir obligé de consommer.

Le Japon est une destination unique et incroyable, que de nombreux européens fuient car il fait partie des pays les plus fermés au monde. Pourtant, une fois sur place, il est difficilement concevable de ne pas avoir envie d’y retourner. C’est à ce jour notre plus beau voyage. Essayer le Japon, c’est l’adopter.

Guide Michelin du Japon

Epinglez l'article !

3 Commentaires

Aurélia - Tripinthecity
Reply 02/12/2018

Cet article est une véritable mine d'informations, merci beaucoup ! Le Japon a l'air incroyable ! Quelles étapes avez-vous préférées, lesquelles zapperiez-vous peut-être si c'était à refaire ?

    Stéphanie Junak
    Reply 02/12/2018

    Salut Aurélia ! Nous consacrerons bientôt un article à notre séjour en lui-même mais je vais tenter de te répondre brièvement.
    Je te conseille de garder absolument Tokyo, Kyoto et Nara.
    La randonnée de Magome à Tsumago traverse la forêt, c'est magnifique mais il faut aimer marcher bien sûr. C'est assez isolé et le trajet en train prend beaucoup de temps, surtout sur la portion depuis/vers Tokyo. Nous ne regrettons cependant pas du tout ce détour.
    Amanohashidate est la seule ville qui nous a un peu déçus (malgré la vue qui n'est pas si extraordinaire que ça), par contre le village de pêcheurs Ine (à 1h de bus) est vraiment pittoresque. Cette région a l'air superbe si on a une voiture de location.
    Enfin le Mont Fuji...Nous ne l'avons pas vu à cause des nuages, mais je suppose que c'est un incontournable.
    Abonne-toi à notre newsletter et/ou à nos réseaux sociaux pour être informée dès la publication d'un nouvel article :-)

Jenny
Reply 15/12/2018

Article intéressant ! Vivant en Australie, le Japon me semble géographiquement plus accessible donc j'y pense.
Je ne savais pas qu'il y avait autant de nature, cela m'attire encore davantage du coup. Vos photos mettent énormément de temps à s afficher, pour celles qui veulent bien (peut être est ce du à la connexion sur laquelle je suis ? je ne sais pas mais je préférais vous le faire savoir car elles m'ont l'air magnifique !).
En ce qui concerne la foule, j'ai différents retours, et je crois que cela est en effet assez subjectif, selon ce que l on supporte. Par exemple, ici à Sydney, pour ma part, je ne supporte pas le centre ville car beaucoup de trop de monde à mon goût, mais d'autres ne sont pas du tout de ce même avis. Cela dit, ça ne m'empêchera pas de venir découvrir le Japon !

Participer

Adresse email anonyme. Mais requis *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.