La fête de Holi : la fête des couleurs à Mandawa au Rajasthan


La fête de Holi est l’une des raisons pour lesquelles nous sommes venus au Rajasthan, et nous l’attendions avec impatience. C’est une fête mytique en Inde, célébrée à l’équinoxe de printemps. Cette fête des couleurs interpelle par la beauté et l’énergie positive qui s’en dégagent. Les images de poudre colorée formant des nuages multicolores dans la foule ont fait le tour du monde. Nous avions envie de vivre cette expérience au Rajasthan, au coeur des traditions hindoues.

Dans les rues, les gens marchent avec un petit sac de poudres de couleurs qu’ils jettent en l’air ou étalent sur le visage de ceux qu’ils croisent. Chaque couleur a une signification bien précise : le vert représente l’harmonie, l’orange l’optimisme, le bleu la vitalité et le rouge la joie et l’amour.

Enfin, la fête de Holi est aussi le jour où toutes les castes se mêlent, où l’on purifie nos péchés.
Nous allons partager avec vous cette expérience hors du commun, une journée de bonheur intense qui laisse des traces, dans le coeur et sur la peau !

Fête de Holi au Rajasthan


Où participer à la fête de Holi au Rajasthan ?


Afin d’éviter les foules supposées dangereuses des grandes villes, nous avons choisi Mandawa, au Rajasthan, pour participer à la fête de Holi. Notre choix s’est porté sur cette charmante ville dans laquelle les festivités, qui ont eu lieu dans les rues dès le matin, se passent sereinement. Elles se terminent ensuite au château en fin de journée, où nous poserons justement nos sacs à dos.

Mandawa est située dans la région du Shekhawati, à l’ouest de Delhi. C’est une véritable galerie d’art à ciel ouvert avec ses Havelîs, fameuses maisons peintes de fresques murales. Les rues sont plutôt calmes, en cette veille de Holi, hormis quelques magasins et toujours ces vaches errant ici et là.

Ville de Mandawa

dans les rues de Mandawa

Barbier à Mandawa

Mandawa est notre première étape depuis notre arrivée à Delhi. On découvre alors l’aspect vétuste des villes indiennes. Le manque de moyens et d’entretien est flagrant. Il faudra s’y habituer, ces rues poussiéreuses et usées par le temps sont omniprésentes au Rajasthan. Mais le charme opère tout de même, et on prend plaisir à flâner dans les rues, prendre des photos.

C’est à Mandawa que nos premières rencontres avec les Indiens auront lieu. Est-ce les couleurs de leurs vêtements ou leur regard perçant qui les rend si photogéniques ? Les deux probablement. On sera fasciné par les habitants du Rajasthan tout au long du voyage.

Visite d’une Havelî

Le savais-tu?
Les Havelîs sont des demeures finements décorées par de riches commerçants à partir du 18ème siècle.  Les fresques s’inspirent des thèmes religieux, historique ou folklorique, et représentent des scènes de guerre ou de la mythologie Hindoue. On en trouve au Rajasthan et au Gujarat dans le nord de l’Inde. La plupart sont abandonnées par leurs propriétaires qui furent contraints d’émigrer vers Bombay ou Calcutta avec le déclin du commerce caravanier.

Haveli à Mandawa

Plusieurs Havelîs se visitent à Mandawa, certaines sont même encore occupées. Les familles nous accueillent chez eux, nous laissant admirer ces décorations splendides. Malheureusement elles sont plutôt délabrées pour la plupart car les propriétaires n’ont plus les moyens de les entretenir. D’autres ont été transformées en hôtel de charme.

Sur le toit, une vue incroyable sur la ville s’étend sous nos yeux. On découvre aussi de drôles de palets de paille.

Le savais tu? 
On appelle ces disques des bousats. Ils sont fabriqués par les femmes, mélangeant paille et bouse de vache. Elles les font ensuite sécher au soleil, les disposant contre un mur. Les bousats  servent principalement de combustible.
La bouse de vache a de multiples utilisations en Inde: fertilisant, isolant des maisons, conservateur des récoltes agricoles, blanchissant des tissus, soin pour la peau, anti-moustique…


Le château de Mandawa


Nous vous parlions en début d’article du château de Mandawa, où nous célébrerons en partie la fête de Holi, et où nous séjournerons. C’est un véritable palais de Maharadjah. Ce n’est pas dans nos habitudes de fréquenter ce genre de lieu, mais pour l’occasion, nous avons eu envie de jouer aux Prince et Princesse ! Et ce n’est pas désagréable …

L’enceinte du château est immense avec un jardin, une piscine, et les bâtiments sont sublimes. Notre chambre n’est pas en reste non plus, vaste avec un salon et un immense lit à baldaquin. Le restaurant permet de goûter les plats régionaux, l’accueil y sera vraiment parfait.

Château de Mandawa

Hotel de Mandawa

L’accueil de l’hôtel au Château de Mandawa

Mandawa Castle Hotel

Un agent d’entretien de bonne humeur pendant la fête de Holi

Suite château de Mandawa

Notre chambre au château de Mandawa


Happy Holi : Que la fête commence !


La fête de Holi commence la veille, à la tombée de la nuit : Un feu est allumé pour rappeler la crémation de la déesse Holika, la sœur du roi démon Hiranyakashipu, brûlée par Vishnu. Le mot Holi signifie d’ailleurs  » brûler « . Ce feu de joie rappelle cette victoire symbolique du bien sur le mal, et les cendres sont devenues, avec le temps, de la poudre colorée.

Feux holi Holika

Que célèbre la fête de Holi ?

Cette fête hindoue est connue dans le monde entier, consistant à se jeter des poudres de couleur les uns sur les autres. Elle célèbre l’équinoxe de printemps et elle est pratiquée absolument dans tout le pays. C’est l’une des plus anciennes fête en Inde, pratiquée depuis l’Antiquité.

Holi est dédiée au dieu Khrishna dans le nord de l’Inde, et au dieu de l’amour Kâma dans le sud. Notre guide nous a raconté la légende à l’origine de Holi, mais il semblerait qu’elle ne soit pas unique. Si les petites histoires de la mythologie hindouiste vous intéressent, vous pouvez lire cet article Holi, la fête des couleurs.

La date de la fête de Holi change chaque année, car elle se tient au cours de la pleine lune du mois de Phâlguna (février-mars).

la fête de Holi

Comment se déroule la fête de Holi ?

Notre guide nous a fourni une tenue adéquate : un pantalon et une chemise blancs, ainsi que des tongues en plastique. Chapeau interdit, pour ne pas attirer davantage les lanceurs de poudre parait-il !
Munis d’un petit sac de poudre colorée,  nous voici parés pour arpenter les rues de Mandawa, où même s’il n’y a pas foule, les rues sont suffisamment fréquentées pour mettre l’ambiance. Les premiers jeunes indiens arrivent vers nous déjà recouverts de couleurs, et en prononçant « Happy Holi ! » ils nous frottent les joues avec la poudre. Il faut répondre en mimant les mêmes gestes. Ok, c’est parti !

la fête de Holi

Poudre couleur holi

Au coin d’une rue, un DJ improvise une fête avec une enceinte de mauvaise qualité. Qu’importe, la musique met le feu sur la piste, et nous dansons aux côtés de ces jeunes indiens, et quelques autres touristes.


La fête de Holi au château de Mandawa


Dans l’après-midi, tous les habitants se rejoignent dans l’enceinte du château de Mandawa, un fort bâtit en 1755 afin de protéger la cité de Mandawa. Il est aujourd’hui l’un des plus beaux hôtels de la région du Shekhawati, avec ses splendides fresques du XVIIIe siècle.

Les terrasses situées dans l’entrée du château et sur les toits sont accessibles et nous permettent d’être aux premières loges pour participer à la fête et l’observer d’en haut.

la fête de Holi

la fête de Holi

La musique bat son plein. Des musiciens jouent de la flûte et du tambour, les sons raisonnent dans tout le château. Muni de notre téléobjectif, on peut observer et capturer de belles images sans craindre les jets de poudre sur nos appareils !

Et pendant que les hommes s’amusent, les femmes observent la scène, assises entre elles.

la fête de Holi


Nos conseils pour la fête de Holi


1/ Choisissez bien la ville où vous aller vivre cette exérience. Renseignez-vous sur les forums de voyageurs, ou d’autres blogs voyage. Il est important que vous vous sentiez en sécurité pour profiter de la fête de Holi.

2/ Idéalement prévoyez une tenue blanche que vous allez jeter. Il est très facile d’en trouver sur place avant la fête. Dans tous les cas, dites vous bien que vous allez devoir jeter ce que vous portez. Mesdames, pensez à porter des sous-vêtements auxquels vous ne tenez pas, la poudre se faufile partout !

3/ N’emportez avec vous que le strict minimum. Evitez le sac à dos ou le sac à main. Vous aurez les mains pleines de poudre, donc quoi que vous touchiez, ce sera souillé.


Protéger son appareil photo pour la fête de Holi


À la question : faut-il emmener son appareil photo ou son smartphone à la fête de Holi ?  Nous répondrons libre à chacun d’estimer la valeur de l’objet. Pour protéger son matériel, il existe des étuis imperméables pour appareils photo et des petites poches pour protéger son smartphone.

En tout cas, protection anti-pluie ou pas, la poudre réussit à entrer partout.
C’est de la poudre, tant qu’elle reste sèche elle se retire facilement, même s’il y a toujours un risque.

Pour pouvoir profiter pleinement de la fête, nous ne les avions pas emmenés pour la fête de Holi dans les rues de Mandawa, nous avons pris des photos une fois arrivés au château où nous pouvions nous mettre un peu à l’écart des jets de poudre.

Blog voyage : la fête de Holi

La fête de Holi est définitivement notre meilleur souvenir de ce voyage au Rajasthan. On l’appréhendait un peu, à cause du danger supposé des indiens saouls et agressifs. On ne peut pas témoigner des autres fêtes du Rajasthan, en tout cas à Mandawa tout s’est bien déroulé. Même si l’organisation est sûrement adaptée à la présence de touristes dans le château, elle n’en perd pas moins de sa spontanéité et sa joie.

Pendants plusieurs jours, notre peau est restée impreignée de la fête de Holi. Mais c’est toute notre vie qu’elle restera dans nos coeurs !

Notre Guide Vert Michelin Rajasthan

guide vert michelin rajasthan

Epinglez l'article !

La fête de Holi
  • Envoyer cet article à un ami

1 Avis

Participer à la discussion

Votre email ne sera pas publié *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.