Organiser son road trip

tous nos conseils avant de prendre la route

Organiser son road trip n’est pas à prendre à la légère, partir avec sa propre voiture ou en louer une permet beaucoup de liberté, pour autant, partir sur les routes dans des contrées inconnues demande une certaine préparation comme le choix de son véhicule, son contrat assurance, et la connaissance du code de la route dans le pays à visiter.

Textes : Frédéric Hiard
Photographies : Frédéric Hiard & Pixabay

Organiser son road trip
Vue road trip est synonyme de liberté, mais il ne faut rien négliger pour pouvoir profiter pleinement de son voyage en voiture.

SOMMAIRE : Partir bien assuré | Rouler lentement | Code de la route I Adapter sa vitesse | Rester respectueux | Garder ses distances | En centre ville | Conduire de nuit | Préparer son itinéraire | Choix véhicule et accessoires | La météo | Les documents | Conclusion


Organiser son road trip est beaucoup peu être un jeu d’enfant dès lors que l’on a tout bien préparé en amont pur partir tranquille. Voyager par la route est un excellent moyen de découvrir en détail une région, un pays, et plus encore. Les transports en commun sont évidemment à privilégier, mais selon la destination il peut être difficile de se rendre d’un lieu à l’autre dès lors que vous vous rendez dans des zones désertiques ou mal desservies.

Par exemple à Cuba, il nous était interdit d’emprunter les bus non touristiques. Et à ces difficultés s’ajoute aussi la perte de temps dans les transports, et le temps, c’est ce dont on manque cruellement lors d’un voyage.

Partir en road trip avec une bonne assurance

Bien sûr, conduire un véhicule sur nos routes ou à l’étranger comporte des risques : la première chose à faire est donc de vérifier que votre assurance vous couvre dans tous les cas de figure, comme l’offre d’assurance auto que propose Groupama. Que ce soit pour votre propre véhicule ou une voiture de location, mieux vaut comparer et vous assurer de partir l’esprit tranquille.

L’assurance auto est obligatoire, prenez soin également de comprendre vos responsabilités en cas d’accident, et la franchise qui vous incombe. D’autres conseils peuvent vous être utiles lorsque la barrière de la langue et la méconnaissance des lois locales ne vous sont pas familières. Certaines assurances vous couvrent contre les éventuels litiges.

Conseils road trip
Les joies dur road trip avec souvent des points de vues incroyables.

Vous devez rouler lentement

C’est le conseil le plus facile à suivre puisque généralement, lorsque nous organisons un road trip, c’est avant tout pour prendre le temps de regarder le paysage. Mais gardez aussi un oeil sur la route et les panneaux de signalisation. Dans la mesure du possible, renseignez-vous sur les usages et la signification de certains panneaux, cela sera toujours utile lorsque vous aurez un doute sur votre priorité ou une direction à prendre.

Prenez garde aussi à tout ce que vous pourriez trouver sur la route, il y a par exemple de nombreux deux roues en Italie, des piétons, des animaux domestiques ou encore des charrettes comme lors de notre road trip au Maroc. Pire et plus dangereux, les vaches en Inde en train de dormir au beau milieu d’un carrefour. Rouler lentement vous évitera tout incident fâcheux avec tous ceux qui empruntent la même route que vous, animaux inclus.

Ne franchissez pas les lignes

S’il y a bien quelque-chose à retenir, quel que soit le pays, c’est de ne pas franchir les lignes centrales et celle qui imposent un arrêt. Par exemple, contrairement à chez nous, aux Etats-Unis, la ligne d’arrêt se situe bien avant le feu tricolore. Si vous franchissez la ligne, vous risquez bien de passer le feu rouge et de provoquer un grave accident.

Préparer son road trip
Selon son road trip, le choix du véhicule est primordiale, el choix de l’économie n’est pas toujours la bonne selon les situations.
Pour une sortie de route vers les pistes, rien de plus rassurant qu’un véhicule tout terrain.

Ne dépassez les limitations de vitesse

C’est la règle la plus importante à respecter, car ce sera souvent sur cette infraction que la police vous interpellera. Dans certains pays, il est facile de s’en sortir avec un Bakchich. **** Attention, nous ne vous recommandons pas de le proposer directement, laisser l’agent faire, au risque d’avoir des ennuis plus graves.

Restez respectueux

Vous êtes certain d’être dans votre droit ? Laissez faire, excusez-vous et continuez votre chemin. Comme dans de nombreuses régions en France, l’incivilité au volant existe aussi dans d’autres pays. Nous avons déjà observé une certaine agressivité, les conducteurs n’hésitant pas à en venir aux mains ou à percuter l’autre véhicule. Restez cool, vous êtes en vacances non ?

Préparer son road trip
Les routes peuvent accueillir d’autres usagers, soyez toujours prudent lors de votre road trip, et partez bien assuré.

Gardez vos distances

Le code de la route peut être très différent selon votre destination, parfois même, vous douterez de son existence. Ainsi, nous vous conseillons de toujours de garder vos distances avec le véhicule devant vous, surtout si celui-ci n’est pas tout neuf.

Et si possible, faites de même avec celui qui vous suit, dans ce cas n’hésitez pas à vous ranger sur le côté pour laisser passer cette personne qui connait mieux la route que vous. Otez tout le stress que la route peut provoquer !

Évitez les centres villes et les rues étroites

Ce n’est pas toujours possible, mais si vous souhaitez visiter une grande ville, pourquoi ne pas stationner aux abords du centre ? Vous pouvez ainsi éviter les embouteillages, ou la conduite au klaxon. Profitez d’un parking gratuit à l’extérieur et explorez la ville à pieds.

Si vous ne souhaitez pas vous y arrêter, voyez si vous pouvez contourner le centre ou y passer tôt le matin par exemple afin d’éviter le pire. La plupart des accrochages et les erreurs de conduite se font en ville et dans les bouchons.

Autre piège à éviter : les rues étroites, souvent réservées aux résidents, mais pas toujours signalées explicitement. Parfois aussi, ces ruelles se rétrécissent de plus en plus, jusqu’à ne plus pouvoir passer avec votre véhicule, attention donc si vous voyagez en van. Un doute ? Envoyez un éclaireur à pieds pour vérifier.

Organiser un road trip de nuit ?

Conduire le jour est toujours plus facile, même dans un pays inconnu. Lorsque la nuit tombe, cela peut vite se corser, surtout lorsque la route est en mauvais état ou non éclairée. Et les deux sont compatibles, ne l’oubliez pas !

Selon votre destination, des animaux peuvent se trouver sur votre chemin. À chaque fois que nous avons malencontreusement heurté un animal sauvage, c’était dans la pénombre. Vous avez beau avoir des phares, eux non, et il est trop tard lorsque vous les voyez.

Si vous roulez la nuit, c’est que vous rentrez peut-être d’une sortie restaurant ou boite de nuit. Vous avez bien entendu raison de profiter de votre séjour, mais évitez à tout prix de boire de l’alcool. Un accident, même bénin ou sans tiers impliqué, serait alors la pire chose qu’il puisse vous arriver. La case prison est parfois la règle sans restriction dans de nombreux pays.

Préparez l’itinéraire de votre road trip

Afin de réduire le stress de la route, rien de mieux que de savoir quelles routes emprunter. Organiser son road trip c’est avant tout préparer son itinéraire. Si vous avez pour habitude d’utiliser une application, pensez à télécharger votre plan afin de pouvoir y accéder hors ligne. Nous considérons toujours que le plan papier est le plus simple à utiliser.

Si vous louez un véhicule sur place, assurez-vous que le GPS soit à jour et comprend bien toutes les destinations où vous souhaitez vous rendre. Il n’est pas rare que le gps n’inclue que le pays dans lequel vous louez votre voiture ou une partie de celui-ci.

Conseils pour bien n préparer son road trip
Parfois, il est plus sage d’avoir recours à un guide chauffeur qui vous amènera à bon port.
Ici, le début de notre traversée du désert avec notre guide.

Adaptez votre véhicule et les accessoires

Une citadine ne résistera pas longtemps aux routes cabossées si vous traversez l’Argentine, une crevaison sera au programme de votre traversée. Une deuxième et vous voilà bien ennuyé. Au fait, avez-vous vérifié si le véhicule loué a bien une roue de secours ?

Il est parfois plus judicieux de dépenser un peu plus pour plus de confort, un 4×4 est bien plus adapté aux routes désertiques.

Renseignez-vous sur la météo

Lors de notre road trip au Maroc, nous avons constaté qu’à quelques jours près, nous avons échappé à la neige. Si cela avait été le cas, nous n’aurions pas pu traverser l’Atlas, car fermé lorsque la neige y est abondante. Nous aurions dû annuler notre voyage.

La météo peut être très changeante avec l’altitude, assurez-vous de partir au bon moment si vous devez traverser une chaîne de montagne ou des routes non goudronnées.

Gardez tous vos documents sur vous

Emportez pièce d’identité et permis de conduire bien sûr, mais aussi carte grise et contrat de location le cas échéant. Le vol de voiture existe aussi à l’étranger, et vous aurez besoin de tous vos documents lors de la déclaration de vol.

Cette règle vaut aussi lorsque vous prenez le volant : en cas de contrôle routier, montrez que vous avez bien organiser votre road trip et que tous vos papiers sont en règle.

A ce propos, avez-vous vérifié si votre permis de conduire est valable dans le pays où vous vous rendez ?

Permis conduire road trip
Avant de partir en road trip, assurez d’avoir tous les documents nécessaires et obligatoires pour emprunter les routes de votre destination.

Conclusion

Organiser son road trip c’est tout simplement excitant : c’est la liberté de se rendre n’importe où, de changer d’itinéraire, de destination, ou de faire du hors sentier sans les contraintes et les limites des transports en commun. Mais cela peut devenir un véritable cauchemar si vous ne préparez pas un minimum votre voyage en voiture.

Véhicule adapté, assurance, respect des autres usagers et du code de la route, préparation de son itinéraire principal, constituent la base pour envisager un road trip au travers de paysages inconnus.

Toutes les routes ne sont pas adaptées à une conduite facile, il vous faudra parfois prendre votre mal en patience. Par exemple en suivant durant quelques kilomètres un troupeau de mouton, ou dans un centre ville où les automobilistes s’imposent à coups de klaxon. N’oubliez pas non plus que la faune sauvage emprunte parfois, elle aussi, la même route que vous.

N’hésitez pas à partager ci-dessous vos propres expériences et conseils pour organiser son road trip, on a hâte de lire vos anecdotes !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *