Comment choisir un bon camping

Choisir un bon camping est essentiel pour un séjour réussi, car contrairement à l’hôtel, votre abri en pleine nature peut subir des intempéries, ou des voisins bruyants peuvent gâcher chacune de vos nuits réparatrices. Des inconvénients qui peuvent être évités avec un peu de préparation et de planification. Que vous fassiez du camping à la mer, plantiez votre tente à la montagne ou en pleine campagne dans une ferme, il y a certaines choses à considérer pour faire le bon choix d’un camping.

Textes : Frédéric Hiard
Photographie : Pixabay

choisir le bon camping
Bien choisir son camping, c’est aussi bien choisir son emplacement.

SOMMAIRE : TROUVER UN BON CAMPING | TERRAIN | DRAINAGE | ORIENTATION | SOLEIL |


Quel camping choisir ?

Dans n’importe quelle région vous trouverez des campings avec 3, 4 et 5 étoiles qui s’engagent à vous proposer un service de qualité. Cependant, il y a quelques détails non négligeables qui pourraient enrichir encore davantage votre expérience en camping, pour éviter cela, suivez donc ces bons conseils.

Il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes en ligne qui permettent de choisir un bon camping, comme par exemple les campings agréés Vacaf en France proposant différents critères et pouvant s’adapter à votre budget.

Recherchez un terrain plat

Bien que cela ne soit pas important pour les personnes qui séjournent dans un mobile-home, tout les campeurs expérimentés voudront trouver un terrain plat pour accueillir leur abri. Si vous ne trouvez pas un endroit parfaitement plat, commencez à réfléchir à la façon dont vous aimeriez dormir en pente.

Par exemple, après une bonne journée de randonnée, avoir les pieds surélevés permet de mieux récupérer et d’éviter les jambes lourdes le lendemain. Au contraire, le fait d’avoir la tête surélevée aide à lutter contre la congestion nocturne si vous souffrez d’allergies.

Une fois que vous pensez avoir identifié le bon emplacement, allongez-vous pour vous assurer qu’il est confortable. Compte tenu de l’importance de votre emplacement de camping pour votre sommeil, cela vaut la peine d’être pointilleux, alors testez-le !

Vérifiez le drainage de votre camping

C’est un problème courant lorsque vous faite le choix du camping sauvage ou à la ferme, vous devez absolument prêter attention au drainage. Autrement dit, existe-t-il une pente qui dirige l’eau ruisselante vers votre campement ?

S’il y a des précipitations au milieu de la nuit, la dernière chose que vous voudrez faire est de quitter votre sac de couchage chaud et confortable afin de déplacer votre tente pour éviter l’inondation.

Si vous voyez un fossé, celui-ci peut vous éviter bien des tracas lors de fortes pluies. Assurez-vous alors d’être du bon côté et ne plantez pas votre tente trop prêt.

Choisissez l’orientation de l’ouverture de votre abri.

Si vous êtes dans une zone à proximité d’autres campeurs, il est logique de faire attention à la direction de votre entrée. Lorsque nous faisons du camping sous tente, nous avons généralement le réflexe d’installer la tente avec l’ouverture face à celle du voisin situé en face.

Hors pour plus d”intimité, il est préférable de pouvoir orienter sa tente dans le sens que l’on souhaite sans que cela ne soit pénalisant pour accéder facilement à sa tente. Évitez un emplacement qui vous empêche d’orienter librement votre abri (comme un mur, une barrière ou des barbelés).

Soleil ou ombre selon les saisons

Cela parait évident de choisir un emplacement au soleil l’hiver et à l’ombre l’été. Cependant, il n’est pas rare de pouvoir profiter du soleil qu’une partie de la journée, dans ce cas vérifiez les directions où se lève et se couche le soleil.

Pendant les saisons plus froides, prêtez attention à l’endroit où le soleil se lèvera et essayer de planter la tente pour profiter du soleil le plus tôt possible pour la réchauffer au petit matin. Au plus fort de l’été, recherchez plutôt l’ombre des arbres ou un affleurement rocheux qui vous mettra à l’ombre au coucher du soleil.

choisir meilleur camping
Mer, montagne ou campagne, seul ou à plusieurs, le camping ne s’improvise pas.

Vérifiez les bruits à proximité de votre campement

Choisir un bon camping c’est aussi choisir son emplacement. Il est souvent plus judicieux de louer un bout de terrain au plus éloigné d’une route praticable par les voitures au sein du camping, mais aussi d’une route nationale à proximité de votre emplacement.

Autres bruits parasites, mais si c’est plus pratique lorsque l’on veut y accéder rapidement : les portes des toilettes et des douches. Il n’y a rien de pire que d’entendre le claquement des tongues et des portes une bonne partie de la soirée et parfois la nuit. Ou très tôt le matin !

Activités pour les enfants au camping

Si vous campez en famille, assurez-vous de choisir un camping qui a un accès direct et facile pour vos enfants afin qu’ils puissent se rendre aux activités offertes par le camping.

Jeux, piscine, et animations diverses sont souvent proposés dans les bons campings, et il est rassurant de les savoir proches de notre campement. Au contraire, si vous campez seul et en amoureux, vous voudrez assurément éviter les cris des enfants, et donc vous éloigner le plus loin possible des activités.

comment choisir un camping
Le camping permet de voyager en toute liberté, mais avec quelques règles élémentaires !

Vérifiez les arbres autour de vous

Dans certaines régions le vent souffle fort. Dans ce cas, portez une attention particulière à la santé des arbres autour du site. Il n’est pas rare, lors d’une tempête de vent, de constater que des arbres s’écrasent ou voient perdre leur branches.

Profitez-en pour vérifier s’il n’y a pas de nids d’insectes : se réveiller avec le bruit d’un essaim d’abeilles est très désagréable !

Vérifier l’état du terrain du camping

Débarrassez du sol tout objet pointu et grossier comme des pierres, pommes de pin, etc. Si le sol est humide, essayer de comprendre la cause, et trouvez mieux si vous avez un doute sur l’isolation de celui-ci.

Préférez un sol plus confortable comme un tapis de feuilles ou d’épines de pins qui servira également d’isolant thermique.

La règle des 200 pieds pour camper

Si vous êtes sur un site naturel, en camping sauvage, assurez-vous de suivre les règles de 200 pieds en installant votre abri à plus de 200 pieds du bord de l’eau (lacs, étangs, rivières, etc.) pour éviter tout impact écologique.

Éloignez-vous également de 200 pieds de tout sentier pour empêcher les randonneurs de vous repérer. C’est aussi une bonne règle de base de placer votre tente à 200 pieds de l’endroit où vous faites votre vaisselle, ou utilisez les toilettes.

N’oubliez pas de ne laisser aucune trace

Minimisez votre impact environnemental en ne laissant aucune trace de votre campement pour protéger la vie sauvage et les espaces naturels. Choisissez un emplacement de camp existant dans la mesure du possible et, au minimum, campez sur une surface durable plutôt que dans des zones fragiles.

N’oubliez pas de nettoyer vos poubelles, ne coupez pas la végétation et laissez ce que vous trouvez, sauf si c’est un objet polluant comme un sac plastique jeté par une autre personne.

N’oubliez pas non plus de toujours suivre les conseils des gardes forestiers locaux et des experts de la région sur les précautions à prendre avec la faune.

Liste de Conseils pour choisir un bon camping :

  • Situé sur un terrain plat, pour augmenter vos chances de trouver un emplacement à niveau.
  • Possibilité d’orienter votre entrée comme bon vous semble
  • Eloigné du traffic routier, ou toute autre source de bruits parasites comme les salles d’eau.
  • Pas au fond d’une vallée ou en bas d’un terrain en pente, là où le drainage de la pluie inondera votre emplacement.
  • Loin des zones de danger pour les risques naturels, comme les avalanches, les crues soudaines et les intempéries
  • Eviter les endroits avec de l’eau stagnante et vérifier s’il n’y a pas de nids d’insectes dans les arbres autour de vous.
  • Choisir de préférence un terrain recouvert d’aiguilles de pin, des feuilles, de mousse ou de sable, pour une nuit plus confortables et offrant une meilleure protection thermique.
  • Bien placer votre tente selon la position du soleil au lever et au coucher, ou contre une parois qui bloquera le vent et réduira la chaleur en été.
  • Légèrement en pente si vous souhaitez améliorer votre sommeil ou la récupération de votre fatigue musculaire.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Send this to a friend