Randonnée de Magome à Tsumago : Détours dans le passé féodal du Japon


La randonnée de Magome à Tsumago vous fera découvrir un autre Japon, loin de la modernité de Tokyo ou Kyoto. Préparez-vous à un voyage dans le temps, grâce à un patrimoine historique exceptionnel et une nature préservée. Sur la route de Nakasendo, pour relier Kyoto à Tokyo à l’époque d’Edo (1603-1868), les pas des Gouverneurs féodaux, marchands, artisans et samouraïs résonnent encore .

Cette portion de Magome à Tsumago est l’une des rares qui est restée préservée de la modernisation, dans la vallée de Kiso. Le chemin serpente dans la forêt, la campagne, et traverse des hameaux où le temps semble s’être arrêté il y a plusieurs siècles. Les villages de Magome et Tsumago méritent à eux seuls d’y faire étape.

Pour les amateurs de paysages champêtres, cette randonnée reste une expérience mémorable lors d’un séjour au Japon. Elle n’est pas difficile, s’étend sur 8 km dont une heure de montée douce seulement. Bien sûr, si on ne souhaite pas faire la randonnée, on peut se contenter de visiter les villages de Magome et Tsumago.


Le village de Magome


Magome est le point de départ de la randonnée. Le coeur du village est uniquement piéton, très agréable. Il est traversé par un chemin pavé qui grimpe sévèrement. L’architecture des habitations est traditionnelle : du bois, et encore du bois.

Nous adorons ! L’atmosphère est particulièrement zen, malgré la présence de quelques touristes. Nous avons vu plusieurs roues à aube dans le village, qui servaient sans doute à moudre des céréales.

randonnée de Magome à Tsumago
randonnée de Magome à Tsumago
randonnée de Magome à Tsumago
randonnée de Magome à Tsumago

Nous sommes tentés d’entrer dans chaque échoppe de souvenirs, une grande diversité d’artisanat est proposée. Des objets en bois, des friandises, des vêtements…

Exceptionnellement nous regardons notre montre aujourd’hui: nous préférons démarrer la balade le plus tôt possible. En effet, nous savons bien que nous prendrons bien plus que les trois heures supposées pour effectuer la randonnée. Pauses photos obligent !

Nous faisons simplement quelques emplettes à la supérette pour notre pique-pique, et c’est parti. Il est 11h.


Randonnée de Magome à Tsumago : Nature et dépaysement.


Dès la sortie du village, le premier point de vue sur les alentours nous fait faire une pause admirative. Le paysage sur les montagnes environnantes est splendide. Nous avons de la chance, car il fait particulièrement beau et chaud aujourd’hui.

Après une heure de marche, on atteint le col à 800m d’altitude. De là, le sentier ne fait que descendre, serpentant à travers la forêt.

Les pavés que nous foulons datent pour certains de l’époque d’Edo, qui commence vers 1600 et se termine vers 1868 ! C’est dingue quand on y pense, le chemin que nous parcourons est comme un pèlerinage au temps des samouraïs !

Nous avons l’habitude de pratiquer la randonnée en France, et on aime particulièrement la forêt. Pour ses odeurs, ses couleurs, ses plantes, cette lumière presque magique parfois.

Sur le sentier de Magome à Tsumago nous avons été gâtés ! Le long du chemin, la végétation est particulièrement variée, avec des érables du Japon rouges vifs, et même des forêts de bambous.

sentier de Magome à Tsumago
chemin de Magome à Tsumago
randonnée de Magome à Tsumago

La randonnée de Magome à Tsumago vous fait traverser des hameaux où le temps semble s’être arrêté. Nous sommes dans la pure campagne traditoonnelle du Japon. La vie semble si paisible ici !

randonnée de Magome à Tsumago

La faune sur le chemin de randonnée de Magome à Tsumago

Nous avons croisé des animaux plutôt exotiques mais il faut être attentif (ou chanceux). D’abord un singe qui se reposait tranquillement sur sa branche nous a obnubilé un long moment. Nous ne nous attendions pas du tout à en observer ici !

Un serpent nous a ensuite fait une belle frayeur au détour d’un chemin.

Sinon de nombreux insectes, comme des chenilles ou des papillons, nous ont accompagnés.

Nous n’avons pas croisé d’ours, ouf ! Oui, il y a bien des ours dans la forêt, comme l’indiquent les panneaux, et surtout les nombreuses cloches censées les éloigner.

randonnée de Magome à Tsumago
randonnée de Magome à Tsumago

Le village de Tsumago


Après plusieurs heures de balade, nous atteignons le village de Tsumago. Comme Magome, il est réservé aux piétons et son architecture est traditonnelle, faite de bois.

On doit bien avouer que nous sommes exténués. Et, pour ne rien arranger, nous avons raté le bus de 16h pour rejoindre la gare de Nagiso. Il nous faudra attendre une heure et demi de plus ! C’est l’occasion de visiter ce petit village, plutot désert après le départ des touristes de passage.

randonnée de Magome à Tsumago

Randonnée de Magome à Tsumago : Conseils et préparatifs.


Combien de temps ?

En théorie la randonnée peut s’effectuer en 3h. Si comme nous vous aimez prendre votre temps, pour une balade plus contemplative que sportive, comptez plutôt 5h.

Nous vous déconseillons de faire l’aller retour sur une journée depuis Kyoto, à la limite depuis Nagoya. C’est sans doute faisable, mais la région vaut vraiment la peine de se poser.

Nous sommes arrivés dans la matinée depuis Kyoto, et avons dormi à Nakatsugawa. Nous regrettons d’avoir passé si peu de temps sur place. Nous vous recommandons fortement de passer deux nuits dans l’un des villages pour profiter pleinement de cette étape.

Comment s’équiper ?

Comme pour n’importe quelle randonnée, équipez-vous en conséquence : chaussures de marche, pull et sur-veste de pluie. Il y fait assez frais, nous avons bien supporté notre fine doudoune dans la partie en forêt. N’oubliez pas qu’à la montagne, le climat est changeant.

Prévoyez de l’eau, au moins un litre par personne, et plus par temps chaud. Sachez cependant que plusieurs toilettes publiques sont aménagés sur le chemin.
Emportez un pique-nique, vous ne trouverez rien à manger pendant la balade.

Nous avons croisé de nombreux randonneurs avec une cloche accrochée au sac à dos. Ce n’est pas une blague : des ours habitent la parc, et de nombreuses grosses cloches sont à disposition des marcheurs le long du chemin pour les faire fuir.

Où dormir ?

Nous vous conseillons de passer deux nuits à Magome ou à Tsumago, deux charmants villages. Ainsi en arrivant la veille, vous serez bien plus tranquille pour effectuer la balade.

Dans tous les cas, faites la randonnée dans le sens Magome-Tsumago même si vous dormez à Tsumago, car l’autre sens est plus difficile à cause du dénivelé.

A l’époque où nous avions réservé nos logements, il n’y avait malheureusement plus rien de disponible, du moins dans notre budget. Nous avons séjourné à l’Hotel Hanasarasa, à 15min en bus depuis la gare de Nakatsugawa.

L’hôtel en lui même est agréable mais sa situation géographique n’est pas très pratique. Arrivés trop tard  à la gare de Nakatsugawa après la randonnée un dimanche vers 19h, nous avons dû prendre un taxi.

Et le seul restaurant à proximité est celui de la piscine attenante, de qualité moyenne et avec un menu en japonais uniquement.

Comment y aller ?

La vallée de Kiso se trouve dans la préfecture de Nagano, dans le centre du pays, entre Kyoto et Tokyo.

Le train pour se rendre dans la vallée de Kiso

  • Pour Magome :

Vous devez prendre un train pour Nakatsugawa. Une fois à Nakatsugawa, un bus vous emmènera à Magome en 25 minutes pour 560Y (tableau des horaires ci-dessous).

Si comme nous vous devez revenir le soir à Nakatsugawa, vous pouvez laisser vos bagages dans un casier à la gare (600Y le grand, 400 le moyen, 300 le petit).

  • Pour Tsumago :

Vous devez prendre un train pour Nagiso. De là, un bus vous emmènera au village de Tsumago en 10 min pour 300Y.

Durée des trajets en train

Pour consulter les horaires des trains, rendez-vous sur l’indispensable Hyperdia.

Le trajet Kyoto-Nakatsugawa s’effectue en 2h environ avec un changement à Nagoya.

Le trajet Tokyo-Nakatsugawa s’effectue en 3h30 minimum. En effet depuis Tokyo le train vous fera faire un détour par l’ouest, avec un changement à Nagoya également.

Notre étape suivante étant le mont Fuji, nous n’avons eu d’autre choix que de prendre le train vers l’est. Le trajet est très long car il contourne les montagnes : 4h20 minimum avec 3 changements pour aller de Nakatsugawa à Kawaguchiko.

Le bus pour se déplacer localement

  • De Magome à Tsumago :

Un bus circule entre les deux villages en 25 min pour 600Y, plusieurs fois par jour dans les deux sens (voir tableau des horaires ci-dessous).

  • De Tsumago à la gare de Nagiso

Attention : si comme nous vous ne vous renseignez pas avant sur les horaires, vous risquez d’attendre longtemps au village…Aucun bus entre 16h et 17h40 !

Sachez qu’il existe un service de transport de bagages entre les deux villages. Si vous arrivez le matin même, cela peut s’avérer pratique. Renseignez vous à l’office du tourisme de Magome.


Nous espérons que cette balade dans la campagne japonaise vous a plu. Nous, elle nous a enchantés. C’est un autre visage du Japon, celui que l’on peut voir dans les films historiques. Un voyage dans le temps en somme.

Et vous, pratiquez-vous la randonnée en voyage ?

2 Commentaires

Cosmic Sam
Reply 19/02/2019

Une belle parenthèse hors du temps...

    Stéphanie Junak
    Reply 19/02/2019

    C'est tout-à-fait ça ! C'est l'un de nos meilleurs souvenirs de ce voyage...

Participer

Adresse email anonyme. Mais requis *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.