Comment choisir un guide de voyage ?


Depuis quelques années, les blogs de voyage et ressources en ligne se sont multipliés, et il est plus facile que jamais de préparer son itinéraire de voyage dans n’importe quelle direction. Ils permettent également d’avoir un avis, pas toujours partagé, sur une destination, un hébergement, ou un lieu atypique à découvrir. Ce sont aussi de grandes sources d’inspiration !

Malgré cela, les guides de voyage en papier restent la bible pour la majorité des voyageurs, dont nous faisons partie. Ils nous accompagnent partout, et restent une excellente lecture pour planifier notre voyage ou nous aider sur place.

Alors, quelle est la meilleure option pour le voyageur qui souhaite optimiser son voyage ? Un mix de tout cela sans aucun doute. Mais pour vous aider à bien préparer votre prochain voyage, nous passerons en revue les guides de voyage «traditionnels», et examinerons également les nouvelles sources d’informations touristiques, en ligne ou magazines papier, ainsi que les guides locaux.


Le guide de voyage papier traditionnel

Personnellement, nous aimons bien utiliser différents guides de voyage pour découvrir une destination d’un point de vue touristique et culturel, mais aussi pour dénicher un hébergement ou un bon restaurant, bien que pour ces deux derniers, nous avons une préférence pour les ressources en ligne ou les guides locaux dont nous parlerons également ici.

Un guide répertorie toujours de nombreuses bonnes choses à voir et à faire, et il en existe différents types, chacun s’adressant à un public ou un créneau particulier. Il est important que celui-ci corresponde à votre style de voyage, mais vous donne aussi les informations recherchées.

En règle générale, sauf si nous traversons un pays entier, nous évitons les gros pavés et privilégions les plus petits guides sur une partie d’un pays que nous allons visiter, ou les villes importantes où nous resterons plus d’une journée. Ceux-ci contiennent des informations plus détaillées, mais le souci est de devoir partir avec plusieurs guides sur vous si vous comptez faire plusieurs étapes. Ce choix peut tout de même avoir un sens pour préparer son voyage ou son itinéraire précisément.

Pour éviter de trop se charger, nous choisissons un guide avec lequel partir, accompagné de notre carnet de note avec nos propres informations glanées ici et là.
Enfin, il ne faut pas oublier que les guides de voyages sont achetés par beaucoup de monde, soyez donc averti que tout endroit qui apparaît dans un guide sera potentiellement envahi par les touristes …


Comment choisir un guide de voyage ?

Au lieu de vous précipiter sur Amazon, nous vous recommandons de vous rendre dans une grande librairie pour consulter les différents guides de voyage. Prenez-en quelques-un qui semblent intéressants, installez-vous dans un fauteuil , et parcourez-les avant de faire votre choix.

Astuce budget/écologie : faites comme nous, achetez des guides d’occasion ou louez-les dans une bibliothèque !

  • Mise en page et qualité :

    En terme de mise en page, les guides utilisent souvent des pages à deux colonnes en petits caractères. Cela peut-être un mauvais choix si vous avez des difficultés à lire sans lunettes. D’autres guides utilisent aujourd’hui des caractères plus grands et leurs pages ne contiennent qu’une colonne. C’est plus facile à lire, mais cela se traduit aussi par moins d’informations globales, logique.

En ce qui concerne la qualité du papier des éditions actuelles, les impressions sont dorénavant en couleur et sur du papier glacé. C’est une bonne évolution qui permet au guide de résister aux voyages les plus difficiles. La couverture et une reliure robustes permettent de résister aux coups et à l’entassement dans un sac à dos. Nous n’imaginons pas parcourir le monde avec un guide qui ne résiste pas à la moindre goutte de pluie ou une tâche de café ! Bien sûr ces derniers critères dépendent de votre façon de voyager.

Guide Michelin

  • Sections et contenu :

    Les guides de voyage s’articulent généralement en différentes sections permettant de couvrir toutes les informations utiles dont vous avez besoin pour que votre voyage devienne une réalité. Ils comprennent bien souvent la planification du voyage sur différentes durées, une introduction rapide aux traditions et à l’histoire du pays, une carte des différents quartiers que vous pourriez visiter, des activités touristiques à voir et à faire, les principaux événements de l’année, des suggestions d’itinéraires, d’hébergement et de restaurants.

Le nombre de pages et la masse d’informations qui s’y trouvent ne signifient pas forcément qu’il est le compagnon idéal. Vous devez tout analyser pour planifier au mieux votre voyage. Un guide vous indique les endroits à voir et les activités que vous devriez faire, mais il ne vous montre pas toujours ce que vous, vous aimez. Considérez un guide de voyage comme une liste de suggestions et non comme un ouvrage unique répertoriant les seules merveilles du monde qui valent la peine d’être vues.

Guide Lonely Planet

  • Les points importants :

    Pour choisir un guide de voyage, nous aimons qu’il traite de l’histoire du pays, il est essentiel pour nous de connaître la manière dont les habitant se sont façonnés. Un bon guide doit également vous permettre de consulter rapidement tout ce que vous devez savoir sur le pays. Comme les transports, la santé, la sécurité et quelques expressions courantes dans la langue locale.

Quel que soit le guide, tous contiennent de bonnes et véritables informations, et il serait difficile pour nous de nous en passer. Mais aucun guide n’est parfait, et il faudra aussi porter une attention particulière sur la mise à jour, qui chez certains éditeurs ont lieu tous les deux ans et parfois bien plus. Cela peut paraître anodin, mais dans des pays qui se modernisent, vous risquez de rencontrer des problèmes sur place car les informations indiquées dans un guide trop ancien seront devenues obsolètes. Même le nom des rues !

Une raison de plus pour vérifier si un hébergement ou un restaurant que vous souhaitez ajouter à votre projet de voyage existe toujours, ou n’a pas doublé de prix, comme nous avons pu le constater lors de notre road trip à Cuba. Bon nombre de rues, adresses et tarifs n’étaient plus d’actualité, notre guide datant de plus de 18 mois. Rien de grave en soit, mais c’est toujours dommage de perdre du temps à cause d’un horaire d’ouverture faux, ou la fermeture dévinitive d’un musée. Pire, une note plus salée que prévue …

Guide bleu

Nos guides de voyage préférés

Lonely Planet :

Le Lonely Planet est pour nous un guide complet et résistant à toute épreuve. Leurs ouvrages couvrent une grande partie des pays d’Europe, d’Asie, d’Afrique et des Amériques. Ils contiennent des informations détaillées et utiles sur le terrain, des adresses pour tous les budgets et des itinéraires intéressants. Il faudra par contre veiller à se procurer les dernières éditions.

Guides verts Michelin :

Éditeur français, le Guide Vert Michelin regorge de cartes, textes en couleur et photos, ainsi que de petits chapitres encyclopédiques sur l’histoire, les modes de vie, l’art, la culture et les coutumes. La série « Week-end » Michelin est notre supplément idéal dès lors que nous souhaitons passer du temps dans des villes étapes importantes. Il est très agréable à lire, avec un contenu riche et un plan détachable. C’est un must pour nous.

Guides de voyage indépendants :

De nombreux blogueurs voyage et journalistes se lancent aujourd’hui dans l’aventure. Nous aimons beaucoup dénicher ces guides, car ils ont été écrits soit par des locaux, soit par des personnes qui ont réellement fait une recherche sur place avec un esprit « vie locale ». Ces guides à part entière sont vraiment destinés aux voyageurs comme nous, qui recherchons plus d’authenticité et de bonnes petites adresses moins touristiques.

C’est le cas d’Alexandre Vendé, avec ses guides Go New-York et Bon Plan New-York très complets et originaux, bien pensés pour les voyageurs 2.0. Ou encore Fantrippers qui propose un concept original et inédit avec des guides qui vous font découvrir une ville sous l’angle de vos films, séries, musiques ou lectures préférés !

Récemment, nous avons découvert des city guides édités par Trips and Tips, dans lesquels vous trouverez beaucoup d’informations non touristiques, mais plutôt les quartiers à visiter, les lieux à fréquenter : les restaurants, les bars, les clubs, les épiceries spécialisées, les magasins, les marchés et d’autres endroits hors sentiers. Ce sont des guides très personnels, qui donnent l’impression d’être accompagné par l’auteur. On adore !

Le site mookshop répertorie également des magazines et carnets de voyage très inspirants que nous vous invitons à découvrir. Voilà de quoi vous préparer un voyage vraiment différent !

Et les guides électroniques ?

On dénombre de nombreux guides de voyage au format électronique, consultables depuis son smartphone, ou une tablette. Bien que nous préférions la version papier, il existe tout de même des avantages à passer au numérique : vous pouvez transporter plusieurs ebooks sans ajouter de poids à votre sac, ce qui est idéal pour les longs voyages avec plusieurs destinations. Chez certains éditeurs il est possible de les personnaliser en choisissant vous-même le contenu ou les chapitres qui vous seront utiles.
Ces livres électroniques offrent également l’avantage d’être interactifs et certains bénéficient même d’une mise à jour permanente grâce à une communauté de voyageurs. Mais ils comportent encore des limites importantes. Par exemple, il peut être difficile de trouver les informations que vous recherchez, car vous ne pouvez pas passer d’une page à l’autre comme on peut le faire avec une version papier.

Le plus gros défaut, c’est que ce type de guide est dépendant de votre matériel électronique. Si vous captez mal les cartes ne s’afficheront pas, et si vous n’avez plus de batterie, il vous sera difficile de vous en servir ! Et si l’idée vous vient de vous balader avec des batteries supplémentaires, le poids n’est alors plus un argument de choix. Jusqu’à ce que la solution numérique parfaite arrive, nous pensons qu’un guide imprimé reste le format le plus pratique. Pas vous ?


Suppléments et alternatives aux guide de voyage

Les magazines de voyage :

Nous y pensons rarement, mais les magazines sont des sources incroyables et surtout actuelles, car les magazines sont généralement mensuels. De plus, certains éditeurs comme Lonely Planet proposent des éditions spéciales sur une destination en particulier. Ce fut le cas pour New York, qui nous a énormément inspiré pour réaliser notre court séjour à Manhattan.
Nous sommes accro et abonnés aux magazinex Geo et National Geographic Traveler, des numéros inédits dédiés aux voyageurs actuels. On y retrouve une écriture proche du web, et le numéro 12 vient de sortir. Il n’est pas rare qu’on passe par la librairie d’un aéroport ou d’une gare pour se choisir un magazine de voyage.

Les blogs de voyage :

Si vous êtes ici, c’est que c’est pour vous aussi une excellente source d’information. Nous nous inspirons également des récits de voyage d’autres blogueurs. Cela nous permet de se projeter sur une destination grâce à leurs carnets, photographies et bons plans. Et nous permet même parfois d’éviter les mésaventures qu’ils ont vécues sur place.

Voyage de luxe, backpaker, vanlife, sportif … À vous de trouver le blog voyage qui vous ressemble et vous donnera les informations que vous recherchez.

Le blog voyage a encore de l’avenir devant lui, même s’il a tendance à vouloir se professionnaliser et à se disperser. N’hésitez pas à aller au delà des premières pages des résultats de recherche Google, les petits nouveaux sont souvent des pépites. Avec des sites plus actuels, une écriture soignée et des photos à faire pâlir des professionnels de l’image. De plus, leur communauté étant plus petite, vous aurez plus de facilité à échanger avec eux.

Vous pourrez aussi les trouver sur Instagram ou sur twitter si vous êtes utilisateur.

Beaucoup répondent à vos questions, alors n’hésitez pas à leur écrire. Nous le faisons nous-même. Que ce soit dans les commentaires de nos articles, sur notre compte Instagram, sur notre page Facebook, ou par email. C’est toujours un plaisir de discuter et d’échanger avec nos lecteurs.

Communautés en ligne :

Les guides papiers ont également un site internet avec une grande communauté. C’est le cas pour le Routard et le Petit Futé par exemple. Mais il est de moins en moins agréable de s’y balader, et on dénombre régulièrement des conflits qui éclatent entre certains voyageurs n’ayant pas la même vision d’une destination . Et les blogueurs y sont apparemment mal venus, dommage.

Nous avons donc déserté ces communautés pour nous rapprocher davantage de celles des réseaux sociaux. Les groupes les plus actifs sont ceux en anglais dans le texte. Vous pouvez aussi trouver des mines d’informations sur des sites comme spottedbylocals.com ou encore Wikipedia Voyage disponible dans toutes les langues, dont plus de 7 000 articles en Français ! Les groupes Facebook sur le thème du voyage sont également très nombreux, spécialisés sur une destination ou pas. Les voyageurs peuvent répondre à certaines questions auxquelles ne répondent pas forcément les guides.

Mais notre outil de procrastination préféré reste Pinterest. C’est une source infinie pour les vagabonds que nous sommes. Si vous n’êtes pas familier avec ce réseau social, jetez un oeil à notre tableau de voyage et vous constaterez qu’il est facile de trouver des conseils pour toutes sortes de voyage, que vous cherchiez de belles plages paradisiaques et hôtels de luxe, ou des activités plus extrêmes à l’autre bout du monde.

Les greeters et guides locaux :

Nous avons beau planifier un itinéraire, acheter différents guides et lire des carnets de voyage en ligne, il nous manque toujours le regard du local. Et à ce jeu là, un guide sur place vous offrira ce qu’il vous manque : les conseils d’une personne qui vit sur place sont irremplaçables. Les villes regorgent de petits bijoux cachés et vous risquez de passer à côté à moins de savoir exactement où chercher. Selon votre budget, vous pouvez faire appel à un guide local professionnel ou un guide bénévole.

Le greeter, un guide local bénévole :

Les greeters sont des bénévoles qui accompagnent gratuitement des voyageurs pour faire découvrir de façon authentique et personnelle leur quartier ou leur ville. Comme le greeter à l’avantage d’être gratuit, et ne touche aucune commission, son accompagnement sera donc honnête. Mieux encore, certains bénévoles proposent différents thèmes selon leur affinité : culture, architecture, cuisine … C’est aussi un bon moyen pour apprendre quelques mots dans la langue locale. Pour connaître la liste des greeters dans votre ville, une simple recherche sur Qwant et vous trouverez votre bonheur.

Le guide professionnel :

Le guide local professionnel peut tout aussi être un excellent choix. Il est même conseillé, voir obligatoire, sur certaines destinations. Dans ce cas votre choix devra se porter sur vos affinités. Il est très facile aujourd’hui de discuter avec un guide local avant de le rencontrer. Des sites les répertorient, mais vous pouvez aussi les contacter sur les réseaux sociaux. Enfin, si vous avez des doutes, certaines agences de voyage peuvent vous conseiller. Dans tous les cas, nous évitons toujours d’en trouver un une fois sur place, car il est difficile de savoir si c’est un guide officiel, ou s’il touche des commissions dans chaque endroit qu’il vous fera visiter.

L’Apéro Voyageurs :

Nouveau et tendance, ce concept est un excellent moyen pour échanger avec des voyageurs de tous poils. Chacun y va de sa propre histoire, ses expériences, et il n’est pas rare de s’y faire des amis, voir même un compagnon de voyage ! Allez donc faire un tour du côté des Passeurs d’Aventures, il y a surement un apéro voyageur près de chez vous !

Nous vous invitons d’ailleurs à consulter notre article Comment fait-on un guide de voyage ? que nous avons écrit suite à un Apéro Voyageurs à Paris. On y a rencontré des auteurs de guides de voyage et ce fut une soirée très enrichissante.  Vous apprendrez dans notre article quels sont les critères des éditeurs pour sélectionner et noter des lieux touristiques, et comment on devient auteur d’un guide de voyage.


Nous espérons vous avoir donné de bon conseils pour vous aider à choisir un guide de voyage, et trouver d’autres alternatives complémentaires. N’hésitez pas à étayer notre article en commentaire, en partageant avec nous vos impressions, vos guides préférés et autres liens utiles pour préparer vos voyages.

5 Commentaires

Gaelle
Reply 26/11/2018

Perso je suis une grande fan des guides Cartoville et "Escale à.." que je trouve très bien fait, bien illustrés, et complets pour un si petit format. Et plus récemment les guides Nomades qui sont bien souvent écrits par des expats.

    Stéphanie Junak
    Reply 27/11/2018

    On a pas encore testé les guide "Escale à", on va tester alors ! Par contre les éditions Nomades oui on connait (si c'est bien d'eux dont tu parles), ce sont eux qui ont sorti les guides de New York dont on parle dans cet article. Un éditeur à suivre en effet !

Sabine
Reply 26/11/2018

Merci pour le partage j'ai découvert beaucoup de choses ! Chez nous on adore les guides papiers "de poche" et les guides électronique du coup on fait un mélange des deux pendant le voyage !

    Stéphanie Junak
    Reply 27/11/2018

    Qu'entends-tu par "de poche", c'est le nom d'un éditeur ? Tu as un lien à nous donner ?

Participer

Adresse email anonyme. Mais requis *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.